Échecs & Stratégie

dimanche 17 décembre 2017

Découvrez ChessTips pour progresser aux échecs !

Découvrez CHESSTIPS, votre newsletter hebdomadaire gratuite sur les échecs avec un exercice et sa solution, à partager entre amis !

Les Noirs jouent et gagnent -> Voir notre précédent Tip hebdo

John Eric Littlewood (1931-2009) fut pendant de nombreuses années le meilleur joueur d’échecs britannique et obtint le titre de champion national britannique en 2006. Sa plus belle partie fut sans doute sa défaite contre le champion du monde soviétique Mikhail Botvinnik au tounoi international de Hasting 1961/1962.

Découvrez ChessTips pour progresser aux échecs ! - Photo © Chess & Strategy

Dans cette partie mémorable, Littlewood lança une attaque intrepide en sacrifiant une pièce, attaque que Botvinnik réfuta admirablement par une finesse tactique qu’il n’avait pas vue. Botvinnik choisit d’ailleurs d’inclure leur partie dans son livre autobiographique Best Games 1947–1970.

La partie de John Littlewood que nous vous proposons cette semaine est extraite du livre Les principes gagnants aux échecs de Nigel Davies


Les Noirs jouent et gagnent en quelques coups

Nous vous proposons l'analyse complète de cette partie d'échecs.

David Sherman vs John Eric Littlewood, Lloyds Bank Masters, Londres 1973

1.e4 e5 2.Cf3 d6 3.d4 exd4 4.Cxd4 g6 Même si Bent Larsen fut le premier à jouer cette ligne à haut niveau, elle devrait s'appeler variante Larsen-Littlewood, étant donné l'usage intensif qu'en a fait John.

5.Cc3 Fg7 6.Fc4 Un coup actif en apparence, mais le Fou n'est pas très bien placé sur cette case. Le mieux est sans doute de jouer Fe3, Dd2 et 0-0-0, la grande ligne actuelle.

6...Cc6 7.Cxc6 bxc6 8.0-0 Tb8!? Retarde le développement de l'aile roi pour mettre immédiatement la colonne b sous pression. Le prochain coup "enfreint" également les règles classiques du développement en sortant la Dame très tôt, mais les Blancs sont confrontés à des menaces directes.

9.f4 Dh4 10.Dd3 Ch6!? Encore un coup original. En venant en h6, les Noirs désamorce la poussée e4-e5, maintiennent la diagonale h8-a1 ouverte pour le Fou g7 et conservent l'option f7-f5.

11.h3 0-0 12.b3? Une faute de calcul, comme nous allons le voir. Littlewood est maintenant dans son élément : la tactique et les combinaisons.

12...d5! 13.exd5 cxd5 14.Fxd5 Ff5 15.Df3 c6 16.Fxc6 Fg4! 17.hxg4 [17.Df2 Dxf2+ 18.Rxf2 Fxc3-+ gagne une pièce] [Diagramme]

La situation est mûre pour l'assaut final... A vous de jouer avec les Noirs !

La solution sur un échiquier dynamique

La solution : 17...Fd4+ 18.Fe3 Cxg4 19.Dxg4 Fxe3+ 0-1

Pour aller plus loin : Nous vous conseillons l’étude du livre Les principes gagnants aux échecs de Nigel Davies

Pour vous abonner et découvrir Chesstips rendez-vous sur le site chesstips.fr. En trois clics, vous recevrez vos premiers tips !

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales