Échecs & Stratégie: Retour sur la disparition de Bobby Fischer

samedi 19 janvier 2008

Retour sur la disparition de Bobby Fischer

Notre sélection de livres/logiciels - Débuter aux échecs - Jouer en ligne

Le légendaire champion du monde américain, âgé de 64 ans, est mort en Islande d'une défaillance rénale.
Il s'était fait connaître du grand public à l'âge de 29 ans, après avoir conquis un titre mondial au détriment du Soviétique Boris Spassky en 1972 à Reykjavik, à la fin de la Guerre froide. On l'avait alors surnommé le "Mozart des échecs". Il a vécu ses dernières années en Islande, comme un misanthrope paranoïaque.
Retour sur les faits marquants de la vie de Bobby Fischer
Ses débuts
Bobby Fischer a commencé à remporter des matchs d'échecs à l'âge de 6 ans. A 13 ans, il est déjà champion junior des Etats-Unis. L'année suivante, il remporte l'US Open avant de devenir, à quinze ans, le plus jeune grand maître international à l'issue de son premier tournoi international, en Yougoslavie.
Les meilleures parties (1957-1967)-> ICI
Son caractère
A mesure qu'il gagne en célébrité, l'homme devient de plus en plus imprévisible. Il lui est arrivé de claquer la porte de tournois en dénonçant un éclairage ou une climatisation qui ne lui convenaient pas. Au milieu des années 1960, il lui arrive de se retirer de tournois dont il juge que le système favorise les Soviétiques. Faute d'avoir obtenu les améliorations souhaitées, il se retire en 1967 de la compétition internationale pour une "période d'introspection".

Bobby Fischer 1-0 Miguel Najdorf, Olympiades d'échecs de Varna (Bulgarie) en 1962. Une belle victoire de Bobby Fischer en 24 coups sur la défense Najdorf de la Sicilienne jouée avec les Noirs par son créateur, l'Argentin Miguel Najdorf !

Fischer 1-0 Najdorf, Olympiades d'échecs de Varna 1962

Bobby Fischer 1-0 Miguel Najdorf, Olympiades d'échecs de Varna (Bulgarie) en 1962.Une belle victoire de Bobby Fischer en 24 coups sur la défense Najdorf de la Sicilienne jouée avec les Noirs par son créateur, l'Argentin Miguel Najdorf ! #echecs #chess www.chess-and-strategy.com

Posté par Chess & Strategy sur dimanche 27 décembre 2015
Champion du Monde en 1972 !
En 1972, à Reykjavik, le génie américain de 29 ans brise 24 ans d'hégémonie soviétique en battant Boris Spassky, alors meilleur représentant de l'école russe, au cours d'un championnat du monde d'anthologie. Après cette victoire, il disparaît de la scène.

Rejouer la 5e partie d'échecs du match de 1972 entre Spassky et Fischer

Le coup de Fischer 37...Fxa4!! est aussi fin que puissant. Si Spassky prend le Fou, il se fait mater rapidement par Dxe4, et s'il ne prend pas, Fischer échange les Fous de cases blanches et prend quand même le pion e4. Par conséquent, il ne reste plus que 28.Abandon

En 1975, il conteste les règles de la Fédération Internationale des Echecs, ce qui lui vaut d'être dépossédé de son titre, attribué au Soviétique Anatoli Karpov.
Pendant 20 ans, rien ne le fera revenir, ni les millions de dollars offerts par des organisateurs de Las Vegas ou Manille, ni une situation personnelle précaire après qu'il eut été ruiné par une secte. Imprévisible et taciturne, Bobby Fischer vit alors reclus, fuyant les journalistes et les médias et les accusant de "monter le public" contre lui.
Son retour sur la scène des échecs en 1992
En 1992, il décide de disputer au Monténégro un "match revanche" contre Spassky avec qui il est devenu ami. Cette revanche "vingt ans après" -pour laquelle il touche 3,35 millions de dollars- se déroule dans l'ex-Yougoslavie malgré l'embargo économique de l'ONU alors en vigueur.
Après avoir encaissé la prime de vainqueur, il est inculpé par la justice américaine de transaction commerciale illégale et tombe sous le coup d'un mandat d'arrêt. Dans les années 1990, on le dit vivant sous des noms d'emprunt dans des hôtels bon marché de Pasadena, en banlieue de Los Angeles, avec pour seuls revenus les droits d'auteur de ses livres.Il est arrêté en juillet 2004 à l'aéroport international de Tokyo-Narita quand il tente de quitter le pays muni d'un passeport américain annulé. Les Etats-Unis réclamant son extradition, il est détenu pendant huit mois au Japon. Il avait finalement trouvé refuge en Islande où il vivait dans la discrétion.

Bobby Fischer en 2005 au Japon © AFP/Kazuhiro NOGI

Ses coups de folie

Dans une interview à une radio philippine, Bobby Fischer s'était réjoui des attentats du 11 septembre, ajoutant qu'il souhaitait voir les Etats-Unis "éliminés". Il avait aussi mis en cause l'influence de la communauté juive dans la politique américaine et avait qualifié George W. Bush de "criminel". Selon un commentateur cité par Reuters, il n'y avait qu'une constante dans sa vie: sa "bataille perpétuelle contre le reste de l'humanité".
La réaction du joueur russe Garry Kasparov
Bien que ne l'ayant jamais affronté, le joueur russe Garry Kasparov a rendu hommage à la carrière de Fischer, "la plus grande de l'histoire des échecs". "Il a combiné des coups de grande qualité avec des éléments d'attaque psychologique et il a fait preuve d'une force absolument irrésistible", a-t-il encore estimé. Pour le joueur russe, Bobby Fischer peut être considéré comme "le fondateur des échecs professionnels".

Retrouver toutes nos articles sur l'Histoire des champions d'échecs

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales