News sur les échecs | Jouer aux échecs en ligne: Interview du Grand-Maître d'échecs Etienne Bacrot (2691), Champion de France 2008

dimanche 24 août 2008

Interview du Grand-Maître d'échecs Etienne Bacrot (2691), Champion de France 2008

Etienne Bacrot - photo Fide
Détendu et heureux à l'issue de la remise des Prix, Etienne Bacrot nous a accordé hier, une interview inédite.

Un titre historique !

Avec cette 6ème consécration de champion de France d'échecs, Etienne égale désormais le nombre de victoires de Maurice Raizman (années 30) et de César Boutteville (années 50-60).

Mais à seulement 25 ans et donc avec tout l'avenir devant lui, Etienne est pour nous, le Björn Borg des échecs français. Il gagne le championnat de France comme le suédois dominait le tennis sur sa surface de prédilection.

Si l'on s'en tient au classement Elo instantané, ce super GMI ch'ti -il est né à Lille - est classé 30ème Mondial avec 2705,7 points et, franchement, ça fait peur !

Bonjour, Etienne nous allons commencer par des questions personnelles pour mieux te connaître.

QUESTIONS PEOPLE

Quel est ton principal trait de caractère ? Fighter. Les défaites dorénavant me surmotivent.

Et ton principal défaut ? Je fais trop de gaffes.

Quand tu ne joues pas aux échecs, quelle est ton occupation préférée ? Ma famille.

Le podium du championnat de France d'échecs - photo Chess & Strategy

Sur le podium, Maxime Vachier-Lagrave, Etienne Bacrot et Laurent Fressinet

Pour tout voir et tout savoir : National - Rejouer les parties
LES GRANDS MOMENTS DE SA CARRIERE
Revenons aux échecs, que considéres-tu comme tes plus grandes réussites ?
Les Championnats de France en général et d’avoir été dans les dix meilleurs mondiaux pendant quelques années.
Quels sont les joueuses ou joueurs de premier plan contre qui tu as joué ?
Tous dont une victoire contre Kramnik, à Dortmund, mais c'est déjà ancien.
[Etienne évoque ici sa participation au tournoi majeur de Dortmund en 2005 où il a pris une brillante 3ème place en battant Vladimir Kramnik lors de la dernière ronde. A noter que son secondant du championnat de France, Arkadij Naiditsch avait gagné ce tournoi ! NDLR]
Quels sont les grands joueurs que tu admires le plus et pourquoi ?

Tous les grands champions. Chacun a apporté quelque chose à l’histoire des échecs et à l’évolution du jeu.

LES TOURNOIS

Quels sont les tournois d’échecs que tu préfères ? Finalement, le Championnat de France et aussi le tournoi de Bienne. le champion d'échecs français Etienne Bacrot - photo Fide

Comment s'est déroulé pour toi le championnat de France ?

Au début, j’ai gaffé sans trop de conséquences. Puis, j’ai dû hausser mon niveau de jeu pour suivre Maxime. Ma partie contre Laurent Fressinet a été un tournant.

Quels sont tes prochains tournois prévus ? Le Blitz de Moscou, si j’ai mon visa lundi !

Et les Olympiades à Dresde, en novembre 2008 ? Oui, nous avons une bonne équipe.

[Info pour les lecteurs: Pour suivre le parcours d'Etienne, nous vous recommandons la visite de son site, Chess22 ]

LES SECRETS DU CHAMPION

Quels conseils donnerais-tu aux amateurs du jeu d’échecs pour progresser ?

J’ai commencé par la pratique. Ensuite, j’ai lu tous les livres qui existent !

Quelle est ton approche du jeu avec les Blancs et les Noirs ?

Avec les blancs, je cherche l’avantage, et avec les noirs, je joue plus agressif (depuis Bienne) pour essayer de gagner.

un livre d'échecs de John Nunn traduit en français par Olibris Enfin, Etienne, quels sont tes livres d’échecs préférés ?

  • En ce moment, des études de Kasparian.
  • Les livres de Nunn.

Souhaites-tu ajouter des éléments à cet entretien ? Je regarde de temps en temps Chess & Strategy.

Merci Etienne et Bravo pour ton 6ème titre. Nous te souhaitons bonne chance pour tes prochains tournois.

Interview réalisée par Pierre Teisserenc, envoyé Spécial à Pau pour Chess & Strategy

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Un blog de passionnés pour jouer aux échecs en ligne, suivre les tournois, apprendre et progresser en stratégie et en tactique. Toutes les actualités sur la planète noire et blanche !

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2018 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales