Échecs & Stratégie: Rencontre avec Adina Hamdouchi, Grand-Maître international Féminin

mardi 18 novembre 2008

Rencontre avec Adina Hamdouchi, Grand-Maître international Féminin

Adina HamdouchiNotre ami Joël Léost nous a mis en relation avec la séduisante Adina Hamdouchi, championne d'échecs et ingénieur chimiste à la fois.

Chess & Strategy - toujours au service de ses jolies lectrices et ses gentils lecteurs - a voulu en savoir plus sur elle. Moteur!

Bonjour Adina, nous allons commencer par des questions personnelles pour mieux te connaître.

QUESTIONS « PEOPLE »

Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Adina Hamdouchi (nom de jeune fille Bogza). Je suis GMF de nationalité roumaine et j’ai 29 ans. Je suis venue m’installer à Montpellier fin 2006, grâce a mon mari le GMI Hicham Hamdouchi.

Quel est ton principal trait de caractère ?

Je pense que je suis très exigeante envers les autres et surtout envers moi-même. Je dirai aussi que je suis très directe et il m’arrive souvent de dire la première chose qui me passe par la tête, ce qui n’est pas toujours bien apprécié.

Quand tu ne joues pas aux échecs, qu’elle est ton occupation préférée ?

Disons que maintenant les échecs sont passés sur un plan secondaire dans ma vie. En 2007, j’ai décidé de compléter mes études d’ingénieur chimiste (effectués à Bucarest de 1997 à 2003) avec une formation de Mastère à l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier. Suite à cette année d’études j’ai eu la chance de trouver un contrat dans la recherche médicinale.

LES GRANDS MOMENTS DE SA CARRIERE

Revenons aux échecs, que considères-tu comme tes plus grandes réussites ?

Si j’ai à choisir, je dirai que mes plus grandes réussites restent l’obtention du titre de grand maitre en 2003 - la même année que l'obtention de mon diplôme d’ingénieur - et la 5ème place obtenue avec l’Equipe de Roumanie aux Championnats d’Europe par Equipes, à Göteborg en 2005 (j’ai fait partie de la sélection nationale roumaine de 2001 à 2007).

Je dois aussi mentionner que je suis championne en titre, de Roumanie, avec l’équipe féminine de mon club de Bucarest (septembre 2008) et qu’ entre 1996 et 2006 j’ai été plusieurs fois championne de Roumanie ( catégories jeunes, parties rapides et par équipes)

Quels sont les joueurs d’échecs de premier plan contre qui tu as joué ?

J’ai eu la chance de jouer contre de nombreux très forts joueurs et joueuses, et je citerai ici : Jan Timman, Ivan Sokolov, Hicham Hamdouchi, Ekaterina Kovalevskaya, Kateryna Lahno, Alisa Galliamova, Nathalia Zhukova et Nona Gaprindashvili.

Adina Hamdouchi, championne d'échecs et ingénieur chimiste à la fois

Adina face au grand-maître français Jean-Marc Degraeve

Qui sont les grands joueurs d’échecs que tu admires et pourquoi ?
J’aime bien le Champion du Monde actuel Anand. Son style de jeu est très clair et j’apprécie particulièrement l'humilité qu’il dégage à travers ses interviews. J’admire aussi mon compatriote le GM Dieter Nisipeanu. Je le connais depuis mes débuts aux échecs (les championnats nationaux jeunes) et il montre bien qu’à force de travail et de volonté, on peut arriver à un très haut niveau, même sans avoir de grands moyens financiers derrière.
LES TOURNOIS
Quels sont les tournois d’échecs que tu préfères ?
Maintenant, je préfère les tournois de parties rapides qui se déroulent durant les week-ends. Cela me permet de concilier la chimie et les échecs. Cette année j’ai bien apprécié le Festival en Corse. J’aime aussi jouer des tournois qui me permettent de découvrir de nouveaux endroits. Ces dernières années, j’ai eu la chance de me rendre à Reykjavik, Abu-Dhabi, Genève, Venise, Calvia , Chefchaouen, Baku, Santiago de Compostella, Londres…
Quels sont tes prochains tournois prévus ?
Cette saison je vais surtout jouer en équipes, notamment en Nationale II avec mon nouveau club La Diagonale du Sud Montpellier. Je pense aussi jouer avec mes équipes espagnoles (Gros Xake de San Sebastian) et anglaise (Pride and Prejudice de Londres).
LES SECRETS DE LA CHAMPIONNE
Quelle est ton approche du jeu avec les Blancs et avec les Noirs ?
Adina Hamdouchi, championne d'échecs et ingénieur chimiste à la fois J’aime bien "fianchetter" le Fou du Roi avec les deux couleurs. En plus sérieux, je joue la Réti et la Catalane avec les Blancs et la Pirc et l’Est Indienne avec les Noirs.
J’aime bien amener mes parties sur un terrain positionnel même si je me débrouille pas mal quand les pièces se retrouvent un peu partout sur l’échiquier (et quand je suis en forme !).
Quels sont tes livres d’échecs préférés?
Je n’ai pas une très vaste culture échiquéenne mais parmi les livres d’échecs que j’ai pu lire je citerai Secrets of Chess Training, de M.Dvoretsky et Training for the tournament player, de Dvoretsky /Yusupow. Je citerai aussi un vieux livre, mon premier bouquin d’échecs, écrit par le GM roumain F. Gheorghiu (Parties choisies)
Enfin, quels conseils donnerais-tu aux amateurs du jeu d’échecs pour progresser ?
Je pense qu’il faut consacrer énormément d’heures de travail dans tous les domaines, de l’ouverture aux finales. Le milieu professionnel des échecs est très compétitif et assez mal payé.

Adina Hamdouchi

Il faut bien réfléchir avant de se lancer dans une carrière professionnelle et donc mon conseil pour les plus jeunes joueurs est de poursuivre leurs études en même temps que les entraînements aux échecs. L’idée étant de pouvoir choisir au bon moment entre échecs et autre métier.

Souhaites-tu ajouter des éléments à cet entretien ?
Je vais juste remercier les lecteurs de Chess & Strategy pour avoir lu cet interview.
Merci Adina pour cette interview franche et directe. Bonne chance pour tes prochaines rencontres échiquéennes par équipe et ... Salutations à Hicham!
Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales