Échecs & Stratégie: Rencontre avec le champion d'échecs français Romain Edouard

vendredi 13 février 2009

Rencontre avec le champion d'échecs français Romain Edouard

Romain EdouardPleins feux aujourd'hui sur le grand-maître international d'échecs Romain Edouard (le titre lui sera remis officiellement en Mars par la FIDE), au classement Elo de 2562 points en janvier 2009.
Entré dans le TOP 10 des joueurs français, ce jeune et sympathique grand-maître poitevin s'est livré sans ambages à la séance des questions people de Chess & Strategy.
Il nous confie son approche personnelle du roi des jeux et distille notamment quelques conseils bien pensés pour conjuguer réussite aux échecs.
Bonjour Romain, nous allons commencer par des questions personnelles pour mieux te connaître.
QUESTIONS « PEOPLE »

Quels sont tes principaux traits de caractère ?
La volonté et la persévérance

Souhaites-tu faire du jeu d’échecs ton métier ?
La réponse est toujours en suspens ! Je vais m'inscrire à la fac l'année prochaine, mais pour être franc, ça dépendra de l'attrait que j'y porte, et surtout de ma progression aux échecs... Pour le choix de mon cursus universitaire, je vais réfléchir dans les mois (ou les semaines) qui viennent!

Quand tu ne joues pas aux échecs, qu’elle est ton occupation préférée ?
Sortir, voir des amis...

LES GRANDS MOMENTS DE SA CARRIERE

La rencontre entre Illescas avec les blancs et Romain, décisive pour l'obtention du titre de GMI à Saragosse en 2008

Illescas avec les blancs contre Romain à Saragosse en 2008.

Revenons aux échecs, que considères-tu comme tes plus grandes réussites ?

Tout d'abord mes titres internationaux jeunes (champion d'Europe U16 en 2006, vice-champion d'Europe et du Monde U18 en 2007), puis mes normes de GMI (faites avec un point d'avance) lors de trois Open entre juin et décembre 2008 (deuxième place à Andorre, puis vainqueur des Open de Bad Wiessee en Allemagne puis Zaragoza en Espagne).

Quels sont les joueurs d’échecs de premier plan contre qui tu as joué ?

J'ai joué Adams au mois de Septembre à Liverpool. Je n'ai aucun autre plus de 2700 en partie longue, ou du moins ils ne l'étaient pas au moment de la partie.

Qui sont les grands joueurs d’échecs que tu admires le plus et pourquoi ?
Veselin Topalov (style de jeu, volonté de fer) et Magnus Carlsen (jeunesse, côté pratique du jeu).

LES TOURNOIS

Quels sont les tournois d’échecs que tu préfères ?
Stuart Conquest et Romain Edouard sous l'oeil du 12ème champion du monde Anatoly Karpov
Ca dépend beaucoup des personnes avec qui j'y vais, mais j'ai mes petits rituels: Cappelle en février (que je ne pourrai malheureusement pas jouer cette année), Benasque et Andorre en juillet.

Ce n'est pas ce que l'on entend par tournoi, mais j'aime aussi énormément les matches par équipe, puisque j'ai la chance d'avoir des équipes à la fois très sympathiques et professionnelles, notamment avec Clichy Echecs 92, et également mon club espagnol Sestao Chess Club dont je suis extrêmement satisfait.
Ci-contre: Stuart Conquest et Romain Edouard en équipe... sous l'œil du 12ème champion du monde Anatoly Karpov.

Quels sont tes prochains tournois prévus ?
Notamment Nancy la semaine prochaine, ainsi que quelques autres idées, et surtout Benasque et Andorre en juillet!

LES SECRETS DU CHAMPION

Enfin, quels conseils donnerais-tu aux amateurs du jeu d’échecs pour progresser ?

Jouer le maximum, être au goût de l'actualité et de la théorie (au moins un minimum), faire des exercices divers...

Romain à Paris en Décembre dernier, avec 2 enfants qui jouaient la simultanéeRomain à Paris en Décembre dernier, avec 2 enfants qui jouaient la simultanée

Quelle est ton approche du jeu avec les Blancs et avec les Noirs ?
Les Blancs jouent pour un avantage théorique et pratique et ne sont pas sensés être en danger sur un jeu intelligent.
Les Noirs jouent pour égaliser et obtenir une position piégeuse pour les Blancs qui doivent parfois se contenter d'une position égale mais ne le font pas par soucis de ne pas respecter l'enjeu des pièces blanches!
Quels sont tes livres d’échecs préférés?
Je n'en lis pas assez... mais les livres de Dvoretsky, par exemple, sont très bons (en général).
Merci Romain pour tes réponses directes. Nous te souhaitons d'excellentes parties d'échecs à Nancy la semaine prochaine.
crédits photos: Romain Edouard
Retrouver toutes nos interviews people
Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales