News sur les échecs | Jouer aux échecs en ligne: Ferguson : « Le foot est un jeu d'échecs »

vendredi 1 mai 2009

Ferguson : « Le foot est un jeu d'échecs »

 Alex Ferguson et Cristiano Ronaldo © Eurosport
« Si l'on perd sa concentration une seconde, on est mort... »
Pour Sir Alex Ferguson - le manager de l'équipe de football de Manchester United - la concentration a toujours été un message important dans son discours.
Photo ci-contre, Alex Ferguson et Cristiano Ronaldo © Eurosport
« En fait, quand les joueurs sortent du vestiaire, c'est toujours la dernière chose dont je leur parle », poursuit-il. « Le football est de plus en plus un jeu d'échecs et, aux échecs, si l'on perd sa concentration pendant une seconde, on est mort. » En suivant la logique du jeu d'échecs, le Mancunien devrait avoir des coups d'avance dans le coaching. Et bien non. « Sur le banc, je dois me concentrer uniquement sur mon équipe », explique-t-il. « Il y a un seul truc : j'aime bien laisser l'entraîneur adverse faire le premier changement. Cela me permet de voir où il veut en venir... » . Une approche très stratégique de l'écossais qui s'apparente au jeu d'échecs !
C'est à lire dans France Football

1 commentaire :

  1. Tout à fait Thierry ;-)
    Concentration + volonté !

    Il suffit de se souvenir de l'extraordinaire finale de la Ligue des Champions il y a 10 ans, le 26 mai 1999 au Nou Camp de Barcelone.
    Le Bayern a marqué au bout de 5 minutes, et Manchester United marque 2 buts dans le temps additionnel :-)
    Vidéo sur http://www.youtube.com/watch?v=k9upMRgpSIQ
    C'est le grand Pierluigi Collina, l'arbitre de la rencontre, qui doit aider les joueurs du Bayern de Munich à se relever pour qu'ils reprennent le jeu pour les dernières secondes du match.
    "Si l'on perd sa concentration une seconde, on est mort" ... surtout en finale (sic) !

    RépondreSupprimer

Un blog de passionnés pour jouer aux échecs en ligne, suivre les tournois, apprendre et progresser en stratégie et en tactique. Toutes les actualités sur la planète noire et blanche !

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2018 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales