Échecs & Stratégie: Echecs & Littérature : le pion sur l'échiquier

jeudi 22 avril 2010

Echecs & Littérature : le pion sur l'échiquier

Echecs & Littérature : le pion sur l'échiquier

Aujourd'hui, nous vous conseillons le roman Le pion sur l'échiquier, le portrait sans concession d'un homme "condamné à vivre". Ce livre est, dans l'œuvre d'Irène Némirovsky, un roman à part, qui n'est pas sans rappeler Le Feu follet de Drieu la Rochelle.

Marié, père d'un enfant, Christophe Bohun est rongé par le mal-être. Ni son métier, ni sa femme, ni son fils, ni son père vieillissant ne trouvent grâce à ses yeux ; par dessus-tout, il déteste sa propre vie routinière, son manque d'envergure. Son seul plaisir, avec le vague souvenir d'une femme jadis aimée, est le sentiment de liberté que lui procure sa voiture. Lorsque, ruiné, il est obligé d'y renoncer, il prend soudain conscience de cette peine profonde et incompréhensible qui le submerge depuis si longtemps.

Sur fond de crise économique, dans la France des années trente, Irène Némirovsky exprime avec beaucoup de lucidité le désespoir d'un homme dont le paysage intérieur se confond avec le sombre tableau de l'époque, au fil d'un roman cruel qui n'a rien perdu de sa force.

Echecs & Littérature : Irène Némirovsky

L'auteur : Irène Némirovsky, romancière assassinée à Auschwitz en 1942 est née à Kiev en Russie, le 24 février 1903. Sa famille juive est aisée et évolue dans un milieu cosmopolite. Son père, Léon Némirovsky, est un homme d'affaires entreprenant. Chassée par la Révolution d'octobre, sa famille s'exile d'abord en Finlande puis en Suède, avant de se fixer à Paris en 1919. Irène passe son baccalauréat, prépare une licence de lettres à la Sorbonne et commence très tôt à écrire. Son premier récit, L'enfant génial, paraît en 1917. Elle épouse le banquier Michel Epstein à la synagogue. Ils auront deux filles, Denise et Elizabeth.

Après l'arrestation de leurs parents, Élisabeth et Denise Epstein se cachent pendant la période de Vichy, avec l'aide d'amis de la famille, emportant avec elles les manuscrits inédits de leur mère, dont la Suite française. Il s'agit des deux premièrs tomes d'un roman inachevé, qui devait en compter cinq, ayant pour cadre l'exode de juin 1940, et l'occupation allemande en France. Il est publié en 2004 aux Éditions Denoël ; l'original a été confié à l'Institut mémoires de l'édition contemporaine (IMEC). Ce roman reçoit le Prix Renaudot à titre posthume, exception à la règle qui est de ne récompenser que des écrivains vivants.

sur les échecs dans
Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales