Échecs & Stratégie: La chronique échecs de Samir

vendredi 23 avril 2010

La chronique échecs de Samir

Romantisme

Deux dames déchaînées sont à la Une de la chronique hebdo sur les échecs de notre ami Samir. Prenez donc le temps de découvrir son nouvel article du journal Paris-Normandie, un surprenant voyage dans le monde des cases blanches et noires, raconté avec passion chaque semaine sur notre site échiquéen.


Laam - Jamais loin de toi

Au sommaire, un mat en deux coups signé B. Ellinghoven, tiré du Deutsche Schachzeitung, millésime 1971. Une partie d’échecs très spectaculaire disputée entre la joueuse italienne Elena Sedina et la joueuse russe Sofiko Tkeshelashvili. L’affrontement entre les deux femmes est total et le KO pouvant survenir à tout moment. Bref, "un crêpage de chignon" qui donne à la partie un style décoiffant !

Place ensuite à la curiosité de la semaine. Signe prémonitoire issu de la partie entre Judith Polgar et Etienne Bacrot à Bastia en 1999, les huit pions des noirs forment le " V " de la victoire. Puis toujours en Corse, une superbe finale jouée cette fois en 2005, entre Anand et Milov dans laquelle le champion du monde d'échecs d'aujourd'hui va démontrer tout son talent de stratège. Enfin, une petite phrase du joueur d'échecs américain Edward Lasker, et pour finir un piège d'ouverture sur le gambit Morra de la Défense sicilienne. Merci Samir !

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales