Échecs & Stratégie: Championnat du Monde d'échecs : Topalov 0-1 Anand

mardi 11 mai 2010

Championnat du Monde d'échecs : Topalov 0-1 Anand

Championnat du Monde d'échecs : Vishy Anand et Veselin Topalov Photo © site officiel

Flash Info : En remportant la 12ème et dernière partie du match, Vishy Anand conserve son titre ! Le score final : Viswanathan Anand 6,5-5,5 Veselin Topalov.



Zidane y va marquer

A l'entame de cette 12e partie, l'équation était simple entre le Bulgare et l'Indien. A 1-0 Topalov est champion du monde, à 0-1 c'est Anand qui conserve son titre et en cas de nulle, on tire les penalties en parties rapides. L'indien remporte avec les noirs la 12ème et dernière partie du match et ainsi conserve son titre de champion du monde d'échecs !

Championnat du Monde d'échecs : Topalov-Anand Live

Résumé des parties 1 à 11 : D'abord, une première salve de Topalov qui humilie d'entrée le tenant du titre en sacrifiant un cavalier sur sa défense Grünfeld. Ensuite, une partie catalane d'Anand pour rendre la monnaie de sa pièce au Challenger. Un troisième acte positionnel pour souffler un peu avec le béton armé de la slave de l'Indien, histoire de stopper l'hémorragie noire. Suivi d'une nouvelle victoire pour Anand avec la fameuse catalane, menée de main de maître avec un sacrifice de cavalier au 23ème coup. La 5ème partie s'est soldée par une solide nulle d'Anand avec les Noirs en 44 coups sur une défense slave. Rebelote dans la 6ème partie, Topalov annule avec les Noirs contre Anand sur une Catalane. Extrême combativité de Veselin Topalov qui réussit dans la 7ème à imposer son style avec les Noirs dans une défense Bogo-Indienne mais Anand tient la nulle. Topalov sort alors le grand jeu sur la défense slave de son adversaire indien Vishy Anand et remporte à point nommé la 8ème partie. Dans la 9e partie, Anand loupe le coche dans une position gagnante sous la pression du temps. Le Bulgare Veselin Topalov et l'Indien Vishy Anand s'accordent sur la nulle dans la 10e partie. Nulle de folie dans la 11eme partie entre Anand et Topalov. Une partie anglaise (1.c4) sauvée in extremis par l'Indien.


Pour en savoir plus : Le site échiquéen officiel
Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales