Échecs & Stratégie: Progressez aux échecs avec Jean Hébert !

mardi 14 septembre 2010

Progressez aux échecs avec Jean Hébert !

Progressez aux échecs avec Jean Hébert !

Chaque mardi, notre ami le maître international canadien d'échecs Jean Hébert nous propose sa lettre d'information HPE.




Echec et Mat - Jean Schulteis

Championnat ouvert de Montréal 2010 : Meilleure participation depuis 1993!

Compétition plutôt relevée au Championnat ouvert de Montréal qui s’est tenu ce week-end au Collège Brébeuf dans le quartier Côte-des-Neiges. Dans la section ouverte, 50 participants, incluant 2 GM, Sambuev et Lenderman, ainsi que trois MI et de nombreux maîtres se sont fait la lutte pour un premier prix de 1350$. Sambuev a connu plus d’ennuis que d’habitude mais comme à l’accoutumée il a trouvé le moyen de soutirer des victoires à partir de positions pas toujours prometteuses. Contre votre serviteur en troisième ronde, il a réussi à garder en vie une finale qui menaçait à tout moment de se simplifier vers la nulle, jusqu’au moment où réduit au 30 secondes d’incrémentation j’ai figé une seconde de trop et vu mon temps expirer. Une brève analyse a démontré que la nulle était à portée de la main. Puis en 4e ronde contre l’excellent jeune MI Gerzhoy, qui a passé tout l’été à jouer de forts tournois ouverts, celui-ci est passé très proche de la victoire avant de la laisser filer alors que tous croyait qu’elle était acquise.

La partie de la semaine: Le Quang Liem (2681) - Wesley So (2674)

Je serais prêt à parier que Magnus Carlsen sera probablement élu “joueur de l’année” à la fin de 2010. Mais bien que le Norvégien ait connu une superbe année, qui vraiment peut affirmer en être étonné, d’autant plus qu’il bénéficie maintenant de l’entraîneur de luxe Garry Kasparov ? À mon avis, le titre devrait aller à un joueur que l’on attendait pas et qui, par conséquent, aura performé bien au-dessus des attentes. Dans cette optique mon choix se porterait vers le Vietnamien de 19 ans Le Quang Liem, présentement 42e joueur mondial à 2694.

Le monde des finales : Combien de pions la dame peut-elle arrêter ?

C'est la question de la semaine illustrée par une jolie partie tiré d’un championnat d’Allemagne par équipes, réservé au moins de 13 ans.

de Jean Hébert dans
Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales