Échecs & Stratégie: Echecs & Livres : la Sicilienne Najdorf expliquée

lundi 27 décembre 2010

Echecs & Livres : la Sicilienne Najdorf expliquée

Echecs & Livres : la Sicilienne Najdorf expliquée

Les éditions Olibris lancent une petite bombinette dans le monde des échecs !



X Files - Farid Russlan

Voici l'une des plus célèbres de toutes les ouvertures. Contre 1.e4, la variante Najdorf de la défense Sicilienne est restée le premier choix de l'Américain Bobby Fischer tout au long de sa brillante carrière, et est devenu celui du Russe Garry Kasparov quelques décennies plus tard. Aujourd'hui, cette ouverture est pratiquée régulièrement en club comme dans les plus grands tournois du monde.

dans

La Sicilienne Najdorf promet des parties passionnantes. Les Blancs n'ont aucun moyen sûr d'aplanir la position, mais en revanche ils disposent d'une grande variété de schémas d'attaque contre lesquels il convient d'être bien préparé. Armé d'une solide expérience de cette ouverture, James Rizzitano réussit une synthèse instructive de la théorie contemporaine de la Najdorf – un livre qui permettra de pratiquer cette ouverture avec confiance !

La Najdorf expliquée est le quatorzième ouvrage d’une collection de livres sur les ouvertures où des parties récentes et instructives servent de support aux leçons d’un spécialiste de l’ouverture. En apprenant quels sont les plans des deux camps, les idées cachées derrière les coups et le bagage théorique réellement indispensable, le lecteur développera la compréhension nécessaire pour trouver les idées justes devant l’échiquier.L'Américain James Rizzitano est un fort maître international. Il est aussi l'auteur de la Sicilienne Taimanov expliquée et du Gambit-Dame Refusé expliqué.

Notre avis : Cette ouverture incontournable est à potasser par tout joueur d'échecs de club. En moins de 200 pages et 25 parties commentée avec sérieux, le lecteur (à partir de 1500 Elo et jusqu'au niveau maître) aura un bon aperçu des possibilités de plan de jeu, côté noir comme côté blanc.

dans
Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales