Échecs & Stratégie: Echecs à Béthune : Sophie Milliet remplace Muzychuk

mardi 28 décembre 2010

Echecs à Béthune : Sophie Milliet remplace Muzychuk

Echecs à Bethune : Sophie Milliet

Nouvelle victime du glycol, l'Ukrainienne Maryia Muzychuk (2462 - 36e mondiale) renonce au tournoi d'échecs de Béthune, bloquée à son aéroport sous la neige. Sophie Milliet la remplace au pied levé !


Be my (Chess) Baby
Vanessa Paradis

Exclusivité C&S: l'interview audio de la triple championne de France d'échecs.

Le Club échéphile béthunois, pour la 31e édition de son Open international, a d'une part changé de salle, et il s'est payé le luxe d'aller chercher trois filles (sur les quatre prévues) qui reviennent du championnat du monde de Hatay en Turquie. Cette année, le club d'échecs du Nord met en valeur les échecs féminins avec l'organisation d'un tournoi fermé en double rondes qui réunit 4 joueuses du top 100 mondial !

Les participantes du tournoi fermé féminin :

  • la Polonaise Monika Socko (2495 - 16e mondiale)
  • l'Allemande Elisabeth Paetz (2474 - 27e mondiale)
  • la Géorgienne Bela Khotenashvili (2440 - 46e mondiale)
  • la Française Sophie Milliet (2337 - 90e mondiale)

Un rebondissement heureux : Le président Gérard Bosch souffle : « Avec les intempéries, je ne pensais jamais arriver à 300 participants, et pourtant, on les a. C'est réjouissant ». Cerise sur le gâteau, il avait invité, grâce à la participation financière de la ville, d'Artois Comm et du conseil général, quatre filles, toutes GMI (grand maître international) qui viennent de participer au championnat du monde à Hatay (Turquie). Mais le soir du réveillon de Noël, Gérard Bosch l'a passé au téléphone : l'Ukrainienne Mariya Muzychuch, classée dans les dix premières au monde avait des problèmes d'avion, en raison de la neige : « Je vous promets d'en trouver un dimanche. via Bruxelles ». À la dernière minute, elle a dû se résigner à rester chez elle. Heureusement, la championne française Sophie Milliet a pu sauver le tournoi in extremis en acceptant de la remplacer au pied levé.

Pour en savoir plus : Le site échiquéen officiel

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales