Échecs & Stratégie: Echecs & Ecole : Luc Chatel lance son plan sciences

lundi 31 janvier 2011

Echecs & Ecole : Luc Chatel lance son plan sciences

Echecs & Ecole : Luc Chatel lance son plan sciences

Le Ministre de l'Education nationale Luc Chatel dévoile ce lundi les grandes lignes de son « plan sciences », avec le retour du bon vieux calcul mental et la pratique des échecs.



More than this - Bryan Ferry

Ci-contre, Luc Chatel, le ministre de l'Education nationale, veut redonner aux élèves le goût des sciences.

Le Problème : Les écoliers français pataugent en sciences et en mathématiques. Le classement Pisa de l'OCDE publié il y a deux mois atteste d'un niveau de plus en plus faible chez les élèves français : 27e sur 65 pays développés en culture scientifique et 22e pour les mathématiques.

La Solution : Pour y remédier, le ministre de l'Education nationale Luc Chatel a conçu un « plan sciences » qui sera présenté ce lundi en détail, à destination des élèves de primaire et de collège. Comme il l'a expliqué au JDD, le ministre prévoit de généraliser dès la rentrée prochaine des modules de sciences pour les professeurs stagiaires outre les mesures envisagées pour les écoliers présentées ci-dessous :

15 minutes de calcul mental par jour : C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleurs calculs. Luc Chatel souhaite s'attaquer à « l'innumérisme », soit l'incapacité à réaliser les calculs de la vie courante. La proposition du ministre fleure bon les pupitres et buvards d'antan : « Je préconise quinze à vingt minutes de calcul mental par jour ». Logiquement, la récitation des tables de multiplication fera son grand retour.

Echecs et maths : Pour en finir avec l'échec scolaire, Luc Chatel veut systématiser les échecs, le jeu s'entend. « Cette pratique développe le raisonnement logique et peut aider par ce biais ludique les élèves qui éprouvent des difficultés scolaires ». Un accord a d'ailleurs été signé avec la Fédération françaises d'échecs pour renforcer la présence des échiquiers en classe, a précisé le ministre.

Jérôme Maufras, un héros très discret : L’annonce officielle, ce lundi, du Ministre de l’Education Nationale Luc Chatel, qui vise à renforcer la présence de l’échiquier à l’école est une excellente nouvelle. Nous félicitons l'ensemble des acteurs du jeu d'échecs en France, et tout particulièrement notre ami Jérôme Maufras, le responsable national du développement du jeu d'échecs en milieu scolaire auprès de la FFE (Fédération Française des Echecs).

Pour en savoir plus : L'article de France soir

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales