Échecs & Stratégie: La chronique échecs de Samir

samedi 26 mars 2011

La chronique échecs de Samir

La chronique échecs de Samir Adyel © Chess & Strategy

Une balade royale sans issue à la Une de la chronique hebdo de notre ami Samir Adyel en Polo Chess & Strategy.




Au café des délices - Patrick Bruel

La chronique hebdomadaire d'échecs du Paris Normandie, un voyage dans le monde des cases blanches et noires, raconté avec passion chaque semaine par Samir sur notre site échiquéen.

Au sommaire cette semaine, un mat en 2 coups signé A. Marceil paru dans La Stratégie de 1924. Aux échecs, on ne donne pas cher de la vie d’un roi qui se balade au milieu de l’échiquier en présence des pièces adverses. Voici une partie spectaculaire où le roi noir va être forcé de traverser tout l’échiquier. Et la balade royale aura une issue… fatale !

Curiosité : Dans la partie Rogoff – Williams qui s’est jouée au championnat du monde Junior 1969 à Stockholm, le premier échange s’est produit au 94e coup ! Un record en la matière.

Leçon de technique en Finale : A étudier la finale de la partie Bacrot (2716) – Zaragatski (2490), jouée en Bundesliga 2011.

Intermède culturel avec une citation de Arthur Schopenhauer, le célèbre philosophe allemand, 1778-1860. Et pour finir ce festin de Roi, un piège d'ouverture sur la Défense moderne. Merci Samir !

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales