Échecs & Stratégie: La chronique échecs de Samir

samedi 16 avril 2011

La chronique échecs de Samir

La chronique échecs de Samir Adyel © Chess & Strategy

Créativité offensive à la Une de la chronique hebdo de notre ami Samir Adyel en Polo Chess & Strategy.




Au café des délices - Patrick Bruel

La chronique hebdomadaire d'échecs du Paris Normandie, un voyage dans le monde des cases blanches et noires, raconté avec passion chaque semaine par Samir sur notre site échiquéen.

Au sommaire cette semaine, un mat en 2 coups signé F. Blaschke paru dans Schach-Echo de 1953. La défense française est réputée pour sa solidité. Pour transpercer le mur de cette défense, il faut être entreprenant, créatif et avoir la foi… dans l’attaque. Dans la partie Vocaturo (2445) - Hillarp Persson (2586) à l'Open de Reykjavik (Islande) 2009, les blancs grâce à leur imagination et à leur audace, vont parvenir à construire un fabuleux réseau de mat.

Le rendez-vous à Rouen : Du vendredi 29 avril au dimanche 1er mai 2011 : Festival International du jeu d’échecs au complexe Echecs/Arts Martiaux.

Leçon de technique : A étudier la finale de la partie Polgar Svidler (2730) – Azarov (2615) jouée aux championnats d'Europe d'Aix-les-Bains 2011. Le meilleur Elo du tournoi va gagner cette finale de manière limpide.

Intermède culturel avec une citation pleine d'esprit tirée de la nouvelle Le joueur d’échecs de Stefan Zweig, le célèbre écrivain autrichien (1881-1942). Et pour finir ce festin de Roi, un piège d'ouverture sur le Gambit Evans. Merci Samir !

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales