Échecs & Stratégie: La chronique échecs de Samir

lundi 25 avril 2011

La chronique échecs de Samir

La chronique échecs de Samir Adyel © Chess & Strategy

Une belle française au pays de l’oncle Sam à la Une de la chronique hebdo de notre ami Samir Adyel en Polo Chess & Strategy.




Au café des délices - Patrick Bruel

La chronique hebdomadaire d'échecs du Paris Normandie, un voyage sur les cases blanches et noires, raconté avec passion par Samir sur notre site échiquéen.

Au sommaire cette semaine, un mat en 2 coups signé Dr. M. Petri paru dans Schach-Echo de 1956. Les championnats d’échecs américains se déroulent du 15 au 28 avril 2011 à Saint-Louis dans l’État du Missouri. Et comme un clin d’oeil à l’Histoire, la ville fondée par les Français en 1764 a été le théâtre d’une belle défense française jouée à la deuxième ronde entre deux grands maîtres américains.

Le saviez-vous ? La notation algébrique pour la transcription des coups joués a été présentée la première fois en 1737 par le joueur Philippe Stamma. Elle ne s’est réellement imposée que dans les années 1970 car les pays anglophones lui préféraient la notation descriptive.

Leçon de technique : A étudier la finale de la partie Ivanchuk (2764) – Erdos (2593) jouée aux championnats d'Europe d'Aix-les-Bains 2011. Le prophète des échecs va gagner cette finale de manière éclatante.

Intermède culturel avec une citation pleine d'esprit d'Edmar John Mednis, un joueur d'échecs pédagogue américain, auteur de nombreux ouvrages (1937-2002). Et pour finir ce festin de Roi, un piège d'ouverture sur la Partie Espagnole. Merci Samir !

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales