Échecs & Stratégie: Echecs & Livres : Partie remise de Thomas Glavinic

samedi 11 juin 2011

Echecs & Livres : Partie remise de Thomas Glavinic

Echecs & Livres : Partie remise de Thomas Glavinic

A découvrir aujourd'hui sur Chess & Strategy, un roman centré sur les échecs, paru en 2001 aux éditions Pauvert. L’Europe centrale vénère les Echecs. L’écrivain viennois Stefan Zweig évoquait déjà cette fascination pour la petite armée en bois dans son Joueur d’échecs. Dans Partie remise, Thomas Glavinic retrace la confrontation, en 1910, entre le challenger Carl Haffner et le champion du monde Emanuel Lasker.



Natural Blues - Moby

Le contexte : Durant l'hiver 1910, d'abord à Berlin puis à Vienne, a lieu le championnat du monde d'échecs. Deux hommes vont s'affronter en dix très longues parties. Carl Haffner, le challenger, doit obligatoirement obtenir une victoire de plus qu'Emanuel Lasker, le champion du monde s'il veut lui ravir son titre. Tout oppose les deux hommes: Lasker véritable tueur est célèbre pour son jeu brutal, ses attaques audacieuses, son caractère violent. Haffner, digne représentant de l'école de Vienne, est au contraire le grand maître des stratégies défensives. Il joue tranquillement, modestement.

Le match : Les dix parties très serrées de ce championnat sont entrecoupées de quelques passages rétrospectifs destinés à construire la biographie du challenger, un homme aimable, modeste, souvent replié sur lui-même et véritablement possédé par le jeu. Les quatre premières parties se terminent par la nulle. Haffner gagne la cinquième. Les quatre suivantes s'achèvent encore sur une égalité entre les joueurs. La dixième est donc décisive. Si le prétendant au titre se contente d'égaliser une fois de plus, il devient le nouveau champion du monde. Mais alors que tous considèrent sa victoire comme certaine, Haffner décide de remporter cette dernière partie. Il force sa nature; attaque pour la première fois de sa vie et ce faisant, il perd. Emanuel Lasker conserve son titre et Carl Haffner retourne à son existence calme et effacée. Son détachement face aux réalités matérielles l'enfonce dans la misère. Obsédé par les échecs, il en oublie de manger et meurt doucement de faim à l'âge de quarante-quatre ans.

L'auteur : Thomas Glavinic est né en 1972 à Graz eu Autriche. En 1987, il devient n°2 des joueurs d'échecs autrichien de sa classe d'âge. Chauffeur de taxi, il a également travaillé dans la pub, avant de s'adonner totalement à l'écriture. C'est à partir de 1992, qu'il débute sa carrière littéraire en réalisant plusieurs pièces radiophoniques, des reportages, ainsi que divers essais consacrés aux relations entre les échecs, le football et la littérature. Il remporte de nombreux prix littéraires.

Pour en savoir plus : Notre chronique Livres

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales