Échecs & Stratégie: Echecs & Stratégie : Henri Derhy - BNP Paribas

jeudi 29 décembre 2011

Echecs & Stratégie : Henri Derhy - BNP Paribas

Henri Derhy, directeur du groupe des agences BNP Paribas de Nice et de Corse © BNP Paribas

Les échecs et la Banque auraient-ils des affinités ? C'est ce qu'a compris BNP Paribas en soutenant notre sport. Zoom sur une success story ou plutôt une Suchess Story à la Française autour du jeu d'échecs.




Someone like you - Adele

Henri Derhy, directeur du groupe des agences BNP Paribas de Nice et de Corse © BNP Paribas

Comment tout a commencé : Fils d'un employé d'assurances et d'une fonctionnaire de La Poste, Henri Derhy a grandi à Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise), dans la cité de la Dame Blanche, et commencé à jouer aux échecs à l'âge de 7 ans. Pour son anniversaire, ses grands-parents lui avaient offert une boîte de 24 jeux (petits chevaux, dames...), il n'a aimé que les échecs. Au lycée, il a remporté le titre de vice-champion de France. " Il faut imaginer des combinaisons, réfléchir et, surtout, il n'y a aucun hasard : pas de cartes, pas de dés, tout dépend de vous et de vous seul ", dit-il. ça lui ressemble.

Henri a été embauché chez BNP-Paribas juste après son service militaire, à l'âge de 23 ans, en tant que coursier dans un groupe d'agences de Sarcelles. Il n'a pas fait d'études, il a grimpé les échelons un à un : il a été caissier, puis conseiller clientèle, inspecteur, responsable de la gestion et des ressources humaines de plusieurs agences à Paris, directeur commercial... Aujourd'hui, il est directeur du groupe des agences BNP-Paribas Nice et Corse, il dirige 39 agences et 330 collaborateurs. " C'est le même principe aux échecs : tout le monde est à égalité, quels que soient sa corpulence, son éducation, ses ressources, son âge ou son genre. Tout est une question de persévérance ", martèle Henri, qui se bat pour développer les échecs dans les écoles.

Les échecs & la Banque : BNP Paribas ne s'y est pas trompée. Depuis 2006, elle est partenaire de la Fédération française des échecs. " Un partenariat naturel, souligne Alain Terno, responsable des partenariats sportifs France chez BNP. Nous véhiculons les mêmes valeurs : créativité, réactivité, engagement et ambition. " Un peu bateau, le package ne paraît pas être réservé aux échecs et à la banque. " Cela colle parfaitement en tout cas, s'enthousiasme Henri Derhy, 52 ans. Tout est une question de tactique : il faut définir des objectifs, établir un plan d'action, organiser ses pièces, contrôler les cases faibles de l'adversaire et prendre des décisions. Sans les échecs, je ne serais jamais arrivé là où j'en suis aujourd'hui. Cela m'a appris dès le plus jeune âge la discipline, la concentration et la structuration de ma pensée. "

Pour en savoir plus : Traders et maîtres de l'échiquier

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales