Échecs & Stratégie: Chessboxing : le mélange entre les échecs et la boxe

CHOISIR LES BONS LIVRES POUR PROGRESSER AUX ÉCHECS

Comment choisir un bon livre d’échecs pour débuter ou progresser parmi l'offre pléthorique? Cela résulte d'une bonne adéquation entre l'âge et le niveau de jeu du lecteur pour bien assimiler les idées, et la pédagogie de l'auteur pour maintenir son intérêt jusqu'à la fin.


Le joueur d'échecs de Stefan Zweig

mercredi 4 avril 2012

Chessboxing : le mélange entre les échecs et la boxe

Chessboxing : le mélange entre les échecs et la boxe

Notre ami Olivier Caleff nous signale la parution d'un article dans courrier international sur cette discipline hybride entre échecs et boxe, ainsi que d'une chronique de Jean Leymarie sur France Info.




Fallin' - Alicia Keys

Vous connaissez les règles des échecs ? Et le déroulement d'un match de boxe ? Vous mélangez les deux et vous obtenez le chessboxing.

Pour l’emporter, il ne suffit pas de bien jouer aux échecs ou de savoir tenir sa place sur un ring. Il faut être capable de faire les deux à la fois. Lors du match qui a opposé l’Anglais Andy Costello à Nikolaï Sajine, dans la ville natale de ce dernier, Krasnoïarsk, en octobre 2011, c’était le peintre Viktor Katiouchtchik qui commentait. Il s’excitait beaucoup lors des rounds de boxe, et parfois, emporté par l’émotion, lançait de sonores “Vas-y Kolian !” Lorsqu’il s’agissait des parties d’échecs, il était nettement plus calme, s’enfonçait dans l’obscurité des derniers rangs de la salle et prenait un ton égal et hypnotique : “Nous assistons actuellement à une partie menée avec soin. Les coups sont calculés, prévisibles, prudents.”

Pour en savoir plus : La Chronique audio de Jean Leymarie sur France Info

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales