Échecs & Stratégie: Échecs à Moscou : Anand 1/2 Gelfand dans la 3e partie

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

lundi 14 mai 2012

Échecs à Moscou : Anand 1/2 Gelfand dans la 3e partie

Echecs à Moscou : Vishy Anand et son épouse Aruna - Photo © Chessbase

Troisième partie ce lundi du championnat du monde d'échecs à Moscou. Samedi, Vishy Anand avait annulé en 25 coups avec les Noirs face à Gelfand sur une semi-slave Méran. Le champion du monde en titre indien a-t-il préparé une ouverture inédite avec les Blancs pour surprendre l'Israélien Boris Gelfand ? Réponse en direct à 13h.




Fallin' - Alicia Keys

Petit moment d'intimité entre le champion du monde d'échecs Vishy Anand et son épouse Aruna - Photo © Chessbase

Analyser les parties du match :

Rejouer la seconde partie du match : Gelfand 1/2 Anand

L'analyse de la 2e partie : Samedi, les joueurs n’ont pas vraiment créé de surprises de part et d’autre en jouant une variante de la défense slave, certes inédite mais réputée très solide. Après le 14e coup des Noirs, Boris Gelfand a réfléchi un long moment pour finalement opter pour une ligne simplificatrice par 15.dxe5 conduisant à une finale avec un léger avantage blanc. Selon Gelfand, la ligne plus agressive 15.Fg5 (voir partie et variantes ci-dessus) aurait aussi abouti à une position égale. Ainsi, quelques coups précis de l’Indien Anand lui ont procuré suffisamment de contre jeu. Au 25e coup, le challenger israélien a offert la nulle, que le champion en titre a accepté.

Pour en savoir plus : Le site d'échecs officiel

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales