Échecs & Stratégie: Échecs à Moscou : Anand reste champion du monde

CHOISIR LES BONS LIVRES POUR PROGRESSER AUX ÉCHECS

Comment choisir un bon livre d’échecs pour débuter ou progresser parmi l'offre pléthorique? Cela résulte d'une bonne adéquation entre l'âge et le niveau de jeu du lecteur pour bien assimiler les idées, et la pédagogie de l'auteur pour maintenir son intérêt jusqu'à la fin.


Le joueur d'échecs de Stefan Zweig

vendredi 1 juin 2012

Échecs à Moscou : Anand reste champion du monde

Échecs à Moscou : le champion du monde Vishy Anand avec les Blancs face à son challenger Boris Gelfand - Photo © Chessbase

Un tie-break en 4 parties rapides était au programme mercredi du championnat du monde d'échecs entre Anand et Gelfand. Vishy Anand l'emporte 2.5-1.5 sur Boris Gelfand et conserve son titre acquis en 2007.




Fallin' - Alicia Keys

Une seule partie aura fait basculer le sort du match. Une sicilienne Rossilimo de 77 coups dans les départages en rapide permet à l'Indien Vishy Anand de conserver son titre de champion du monde d'échecs face à son Challenger Boris Gelfand - Photo © Chessbase

Rejouer la 2e partie décisive du Tie-Break : Anand 1-0 Gelfand

Analyser les parties à cadence classique du match :

Les réactions après match Le match a été "incroyablement tendu", a déclaré Vishy Anand, lors de la conférence de presse suivant le tie-break. "Je suis vraiment trop tendu pour être heureux, mais il y a du soulagement", a-t-il ajouté, précisant ne s'être jamais considéré comme le favori. Revenant sur cette défaite lors de la 7e partie, Vishy a ajouté: "Je ne me rappelle pas d'un aussi mauvais jour. Je ne pouvais pas dormir". Le tie-break, un véritable combat d'endurance psychologique, où la tactique et la rapidité sont essentielles, consiste en des séries de matches où le temps de réflexion attribué à chaque joueur est limité. Revenant sur sa défaite, Boris Gelfand a regretté son manque de rapidité. "Comme dans toutes les parties, je pense que le facteur décisif a été ma gestion pas la plus judicieuse du temps", a-t-il admis

Israël félicite Gelfand Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a appelé Boris Gelfand au téléphone pour le féliciter de son "beau succès, à la fois personnel et national", selon un communiqué. Quant au ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman, d'origine slave, il a souligné "le grand honneur" que le grand maître, né en Union soviétique, a apporté à l'Etat d'Israël.

Pour en savoir plus : Le site d'échecs officiel

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales