Échecs & Stratégie: Échecs à Moscou : Gelfand 1-0 Anand dans la 7e partie

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

dimanche 20 mai 2012

Échecs à Moscou : Gelfand 1-0 Anand dans la 7e partie

Echecs à Moscou : l'Israélien Boris Gelfand - Photo © Chessbase

Enfin une partie décisive ! La septième partie ce dimanche au championnat du monde d'échecs à Moscou a vu la victoire de Boris Gelfand sur le tenant du titre Vishy Anand dans une défense Méran. Le score est de 4-3 et 5 parties restantes.




Fallin' - Alicia Keys

Ci-dessus, l'Israélien Boris Gelfand ouvre la marque dans la 7e partie en exploitant une erreur du champion du monde Vishy Anand au 23e coup (23...g5?) - Photo © Chessbase

Rejouer la septième partie du match : Gelfand 1-0 Anand

Une question posée à Garry Kasparov lorsque le score était à 3-3 : Plus le match dure, plus le Challenger Boris Gelfand a-t-il des chances de l’emporter ?

L'avis de Garry Kasparov : Je ne dirais pas que l’incertitude du résultat final bénéficie à un joueur plutôt qu’à un autre, je pense qu'ils subissent tous les deux une pression énorme. J'ai dit à la conférence de Presse que Boris Gelfand n'a pas gagné une seule partie contre Vishy depuis 1993. Ceci vous met la pression psychologique et vous restez sur la défensive. Quant à Vishy, je pense qu'il est sur la pente descendante ces dernières années. Il veut gagner, il sait qu'il est meilleur, mais ce n'est pas suffisant. Vous le savez, c’est le problème ! Vous devez toujours gagner. Il y a une pression énorme des deux côtés mais pour des raisons totalement différentes.

Analyser les parties du match :

Pour en savoir plus : Le site d'échecs officiel

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales