Échecs & Stratégie: Échecs : Le coup de gueule du président Touzé

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

mercredi 15 août 2012

Échecs : Le coup de gueule du président Touzé

Notre sélection de livres/logiciels - Débuter aux échecs - Jouer en ligne

Jean-Paul Touzé - Photo © Archives Jean Becker

«La Fédération Internationale bafoue les Droits de l’Homme les plus élémentaires, et l’honneur, pour moi est de ne plus vouloir appartenir à cette institution». Ainsi, Jean-Paul Touzé demande, à compter du 1er septembre 2012, de ne plus envoyer les résultats de ses parties à la Fide et de faire suspendre, hors de France, son titre d’arbitre international.




Halo - Beyoncé

Jean-Paul Touzé, président du club Belfort-Echecs, vient d’écrire à Henri Carvallo, le président de la Fédération française des échecs (FFE), pour protester contre le fonctionnement de la Fide (Fédération internationale des échecs) dont, estime-t-il, « le fonctionnement est peu compatible avec l’éthique sportive et morale qui sied à toute fédération internationale ». Il s’explique dans une lettre ouverte.

« Depuis Florencio Campomanes, fidèle du dictateur philippin Ferdinand Marcos, président de la Fide de 1982 à 1995, la communauté échiquéenne dénonce régulièrement un fonctionnement peu compatible avec l’éthique sportive. Le point d’orgue est atteint lorsque son président, le Kalmouk Kirsan Ilyumzhinov, rend visite à Mouammar Kadhafi pour disputer à Tripoli une partie d’échecs alors qu’à quelques kilomètres de là, le dictateur libyen assassinait son peuple. Comme cela ne suffisait pas, il a rendu ensuite une visite officielle au boucher syrien Bachar Al Assad », explique Jean-Paul Touzé dans sa lettre ouverte, envoyée au président de la Fédération française, Henri Carvallo, avec copie au président de la République et à la ministre de la Jeunesse et des Sports... A suivre !

Pour en savoir plus : Le pays.fr

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales