Échecs & Stratégie: Kasparov échec et mat ?

CHOISISSEZ LES BONS LIVRES POUR PROGRESSER AUX ÉCHECS

Comment choisir un bon livre d’échecs pour débuter ou progresser parmi l'offre pléthorique? Cela résulte d'une bonne adéquation entre l'âge et le niveau de jeu du lecteur pour bien assimiler les idées, et la pédagogie de l'auteur pour maintenir son intérêt jusqu'à la fin.


Going Back To My Roots - Synapson (feat. Tessa B)

jeudi 23 août 2012

Kasparov échec et mat ?

Garry Kasparov face à Poutine

Les suites de l'arrestation de Garry Kasparov.

L'ex-champion du monde d'échecs était convoqué lundi par la police à Moscou, après une arrestation musclée survenue le vendredi 17 août 2012, lors des manifestations de soutien au groupe Pussy Riot en marge du procès à Moscou.



Mais de quoi est passible Kasparov ? S'il est reconnu coupable d'avoir mordu un policier au moment de l'interpellation, Kasparov risque une peine de cinq ans d'emprisonnement. Pour le moment, un seul témoin se serait déclaré prêt à confirmer l’agression de Kasparov à l’encontre des policiers. Il dirige l’association « Officiers de Russie », se donnant pour mission d’apporter tout soutien aux forces de l’ordre et à participer à « l’éducation patriotique de la population ».

Suivez l'actualité des échecs en LIVE sur Facebook et Twitter !

Suite à ces accusation, Garry Kasparov n’a pas manqué de « twitter » non sans sarcasme : «Cela me fait de la peine si le policier s’est blessé à la main quand il m’a frappé à la tête » tout en ajoutant "On peut voir dans de nombreuses vidéos circulant sur internet que des policiers m'ont interpellé au moment où je parlais avec des journalistes, et qu'ils m'ont frappé ensuite".

Pour mémoire, l'ancien champion du monde d’échecs a arrêté sa carrière échiquéenne en 2005 après le tournoi de Linarès pour s’engager en politique, rejoignant le mouvement « L’autre Russie », une coalition d’opposants au régime de Vladimir Poutine. Autant dire qu’en tant que personnalité connue, il est particulièrement dans le collimateur de la police à la botte du pouvoir.

Pour en savoir plus : France Info

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales