Échecs & Stratégie: Échecs à Astana : France 0,5 - 3,5 Russie

CHOISIR LES BONS LIVRES POUR PROGRESSER AUX ÉCHECS

Comment choisir un bon livre d’échecs pour débuter ou progresser parmi l'offre pléthorique? Cela résulte d'une bonne adéquation entre l'âge et le niveau de jeu du lecteur pour bien assimiler les idées, et la pédagogie de l'auteur pour maintenir son intérêt jusqu'à la fin.


Le joueur d'échecs de Stefan Zweig

jeudi 7 mars 2013

Échecs à Astana : France 0,5 - 3,5 Russie

Alexandra Kosteniuk - Photo ©  Anastasiya Karlovich
5e ronde ce jeudi du championnat du monde féminin d'échecs par équipe. La Russie et l'Ukraine sont en tête avec 4,5 points sur 5. La France, sans Marie Sebag ni Almira Skripchenko, est dernière à 1.



Lovefool - The Cardigans

L'ex-championne du monde d'échecs russe Alexandra Kosteniuk, qui joue à l'échiquier n°2, a marqué 4,5 points sur 5, soit une performance Elo à 2736 - Photo © Anastasiya Karlovich

Suivez nos actualités en direct sur Facebook et Twitter



Les appariements et résultats de la ronde 5 (revoir la ronde 4) :
  • Kazakhstan 1-3 Inde
  • Turquie 2-2 Roumanie
  • Chine 1-3 Ukraine
  • France 0,5-3,5 Russie
  • Géorgie 3,5-0,5 USA
Les 10 nations : Les favorites au Elo sont la Géorgie, la Chine, la Russie et l'Ukraine. Elles auront comme outsiders les USA, l'Inde, la France, la Turquie, la Roumanie et le pays organisateur, le Kazakhstan. On peut déplorer l'absence des Arméniennes ou des Allemandes qui méritaient vraiment de figurer dans cette compétition. Chaque équipe est constitué de 5 joueuses (4 titulaires et une remplaçante). L'équipe victorieuse sortira d'un championnat toute ronde de 9 rondes. La cadence est de 90 minutes pour 40 coups et 30 minutes pour finir avec un incrément de 30 secondes par coups.
L'équipe de France sous le capitanat de Pavel Tregoubov : Sophie Milliet, Nino Maisuradze, Silvia Collas, Anda Safranska et Natacha Benmesbah défendront les couleurs tricolores. Cette équipe affiche une moyenne Elo à 2335, la plaçant à la 9e place sur le papier. Rien à perdre donc !

Pour en savoir plus : Le site officiel

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2017 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales