Échecs & Stratégie: Progressez aux échecs avec Jean Hébert !

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

samedi 6 avril 2013

Progressez aux échecs avec Jean Hébert !

Progressez aux échecs avec Jean Hébert

Notre ami et maître international canadien d'échecs Jean Hébert nous propose sa superbe lettre d'information HPE, un outil indispensable pour progresser grâce à ses analyses de parties et ses exercices tactiques.




1 2 3 4 - Leslie Feist

A la Une, le tournoi des Candidats : un suspense insoutenable et une conclusion digne d’un poisson d’avril !

De mémoire d’homme jamais encore n’avait-on assisté à une fin de tournoi aussi dramatique, aussi riche en rebondissements et en surprises. Le tournoi des Candidats avait comme objectif de désigner l’aspirant au titre du champion mondial Anand. Les meilleurs y étaient, dont le formidable no 1 mondial Carlsen, nettement favori au départ. Mais pour ce dernier, rien ne fut facile. Bien sûr tout semblait en ordre pour lui après la 11e ronde. Avec son demi-point d’avance sur Kramnik, deux «Blancs» dans ses trois parties restantes et la perspective d’un départage favorable en cas d’égalité, on évaluait ses chances de remporter le tournoi à pas moins de 87%! Les amateurs de statistiques en auront conclu à tort que la consécration du Norvégien n’était plus qu’une formalité. Mais c’était sans compter sur les ressources de l’ancien champion du monde Kramnik qui avait déjà amorcé sa remontée avec un résultat heureux en 10e ronde, avec son «mur de Berlin» préféré qui lui avait permis en 2000 de neutraliser Garri Kasparov et lui arracher son titre.

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales