Échecs & Stratégie: Garry Kasparov ne rentrera pas en Russie !

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

jeudi 13 juin 2013

Garry Kasparov ne rentrera pas en Russie !

 Garry Kasparov le 24 novembre 2012 à Moscou - Photo AFP - Andrey Smirnov

L'opposant au Président Russe Vladimir Poutine et champion d'échecs, Garry Kasparov, a annoncé ce jeudi depuis Genève qu'il ne rentrerait pas en Russie, par crainte de poursuites judiciaires pour ses activités politiques, selon une vidéo postée jeudi sur son site.




Someone Like You - Adele

Découvrez le livre de Garry Kasparov

La Déclaration de Kasparov. "Si je reviens à Moscou, je doute sérieusement d'avoir encore la possibilité de sortir du pays. Pour le moment, je m'abstiens de retourner en Russie", a déclaré l'ancien champion du monde d'échecs, ajoutant qu'il risquait d'être poursuivi comme d'autres opposants russes.

La pression monte depuis un an. On se souvient de l'affaire des Pussy Riot, épisode où Garry Kasparov avait été arrêté lors d'une manifestation puis relâché. L'ex-champion du monde d'échecs avait été convoqué par la police à Moscou, après une arrestation musclée survenue le vendredi 17 août 2012, lors des manifestations de soutien au groupe Pussy Riot en marge du procès à Moscou.

Poutine omnipotent. Depuis son retour au Kremlin il y a un an pour un nouveau mandat de président, Vladimir Poutine a adopté une politique très ferme envers l'opposition. Par ailleurs, le Kremlin a fait adopter une série de lois considérées comme liberticides par l'opposition, et très critiquées par l'Union Européenne et les Etats-Unis.

Pour en savoir plus : Le site de l'AFP

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales