Échecs & Stratégie: Quelle place pour le jeu d'échecs à l'école ?

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

dimanche 15 septembre 2013

Quelle place pour le jeu d'échecs à l'école ?


Le trou de mémoire de Jean-Marc Ayrault qui a fait le buzz sur Internet le 2/09
George Pau-Langevin, ministre déléguée à la réussite éducative © THOMAS SAMSON / AFP

George Pau-Langevin, ministre déléguée à la réussite éducative, a reçu le 6 septembre, le champion d'échecs Garry Kasparov et le président de la Fédération française des échecs Diego Salazar, pour une réunion de travail sur la place des échecs dans la construction intellectuelle de l'élève.


Parler à mon père - Céline Dion

George Pau-Langevin, ministre déléguée à la réussite éducative - Photo © Thomas Samson AFP

Aujourd'hui, en France, plus de 400 000 enfants sont initiés en milieu scolaire au jeu d'échecs et 63 000 Français sont licenciés de la Fédération française des échecs, au 5e rang des 171 fédérations à l'échelle mondiale. La ministre déléguée à la réussite éducative a tenu à rappeler que le jeu d'échecs permet "d'installer un environnement favorable à l'apprentissage. Il contribue au développement des attitudes et des aptitudes intellectuelles propices à l'émancipation intellectuelle, fondamentale à chaque enfant".

Le champion international a, quant à lui, explicité ses expériences internationales, affirmant que « la valeur la plus importante transmise aux enfants par ce jeu est la force de la réflexion ». Engagé par sa fondation, notamment en Afrique du Sud, pour le développement du jeu d'échecs dans les écoles, Garry Kasparov a rappelé que ce sport est « une activité qui permet à l'enfant de sortir de sa sphère sociale et d'être à égalité avec son adversaire ». Il a également tenu à raconter que le jeu d'échecs permet de favoriser l'égalité entre les filles et les garçons, notamment dans les pays où cette égalité est loin d'être acquise.

La ministre a ensuite tenu à souligner l'opportunité qui s'ouvrait au développement de ce sport dans les écoles alors même que la refondation de l'école, et donc la réforme des rythmes, ouvre de nouveaux temps pour l'enfant. George Pau-Langevin a en effet souhaité la mise en place d'un dialogue entre les associations d'élus, les associations d'éducation populaire et la Fédération française des échecs pour permettre la mise en place, dans de très nombreuses écoles, du jeu d'échecs comme activité périscolaire et ce, dès l'école maternelle.

Cette réunion de travail au ministère délégué à la réussite éducative a permis d'établir un calendrier des prochains évènements relatifs à la valorisation du jeu d'échecs à l'école : une semaine nationale du jeu d'échecs sera organisée en février 2014 dans les écoles avant un séminaire international sous l'égide de la direction générale de l'enseignement scolaire (DGESCO) en avril prochain à l'UNECSO.

Pour en savoir plus : La réussite éducative
Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales