Échecs & Stratégie: Echecs & Film : Computer chess primé à La Roche sur Yon

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

mercredi 23 octobre 2013

Echecs & Film : Computer chess primé à La Roche sur Yon

Computer chess, le film lauréat

Clap de fin pour la 4e édition du film international du film de La Roche sur Yon avec la victoire d'un film sur les échecs, Computer Chess un film indépendent écrit et réalisé par Andrew Bujalski. Les jurys professionnels et la presse se retrouvent sur le choix du lauréat.




Call me Maybe - Carly Rae Jepsen

Suivez nos chroniques sur Facebook, Twitter et Google +

Le cinéaste américain Andrew Bujalski est doublement honoré pour son film, Computer chess. « C’est une œuvre qui peut connaître un succès en France », estime Amira Casar, la présidente du jury pro. « Il y a une vraie étrangeté qui nous a charmés. C’est un film drôle et burlesque avec des accents lynchiens », explique Jérôme Momcilovic, au nom du jury presse.

Computer chess, le film lauréat

Computer chess, doublement honoré au festival international du film. Cette distinction sera un beau coup de pouce au distributeur français, Contre allée. Il recevra une aide équivalente de 15 000 € de la part de Ciné + pour l’acquisition du film. Le réalisateur recevra aussi un prix de 1 000 € de la part de la Ville.

Le regard de la rédaction sur Computer chess. La rédaction retient « un film surprenant. Par sa texture d’abord. En noir et blanc, à l’exception de quelques images. Andrew Bujalski a choisi de tourner avec d’antiques caméras. Ce qui donne un grain très VHS au film. Mais cette couleur n’est pas qu’un simple artifice. Si le réalisateur a choisi cet outil, c’est pour nous ramener à une période de l’histoire de l’informatique ». Elle voit aussi une comédie aux accents « parfois burlesques : s’interroger sur nos relations, nos croyances en un monde technologisé à outrance, alors qu’on peine tant à dire bonjour à son voisin de palier. Tout un programme… qui n’a rien d’informatique ».

Pour en savoir plus : Le site officiel d'échecs
Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales