Échecs & Stratégie: Garry Kasparov met Vladimir Poutine en échec

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

samedi 5 octobre 2013

Garry Kasparov met Vladimir Poutine en échec

 Garry Kasparov à Moscou en 2007 - Image: ARCHIVES/AFP

Selon les agences Reuters et AFP, l'ancien grand champion du jeu d'échecs Garry Kasparov et 8 autres opposants ont obtenu jeudi 3 octobre 2013 à Strasbourg la condamnation de la Russie devant la Cour des droits de l'homme, pour violation de leur droit de manifestation.




Someone Like You - Adele

Commentez l'actualité en LIVE sur Facebook, Twitter et et Google +.

La police les avait interpellés à Moscou, le 14 avril 2007, pour empêcher leur participation à une manifestation contre le recul des libertés qui avait été interdite. Ils avaient été présentés devant un tribunal et condamnés à une amende le jour même avant d'être libérés après une dizaine d'heures de garde à vue. La Cour de Strasbourg se dit "disposée à admettre" les risques de trouble à l'ordre public qui avaient motivé l'interdiction de la manifestation prévue en plein centre de Moscou, mais note que les requérants ont été arrêtés à 1,4 kilomètre du périmètre de sécurité établi par la police autour de la place Rouge.

Garry Kasparov et ses compagnons ont toujours affirmé qu'ils se rendaient sur le lieu proche du centre où les autorités avaient autorisé un simple rassemblement. Les juges européens condamnent également la Russie pour violation du droit à un procès équitable, les neuf interpellés n'ayant pas eu la possibilité de faire valoir les témoignages ou éléments de preuve à l'appui de leur version des faits.

Pour en savoir plus : L'article précédent

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales