Échecs & Stratégie: Alekhine, le tacticien des échecs

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

vendredi 10 janvier 2014

Alekhine, le tacticien des échecs

Notre sélection de livres - Débuter aux échecs - Jouer en ligne
Alekhine, le tacticien des échecs © Chess & Strategy

L'Histoire des échecs

Alexander Alekhine naquit à Moscou en 1892 d’une famille noble. Sa mère lui apprit à jouer aux échecs dès l’âge de 7 ans. A 16 ans, il était déjà Maître, ayant remporté le tournoi national qui se tenait à Saint-Pétersbourg, puis Maître international en 1909.


Parler à mon père - Céline Dion

Quand la révolution bolchevique éclata, il se réfugia à Paris où il termina ses études de droit. Il obtint alors une série importantes de victoires aux échecs ce qui l’emmena à briguer le titre mondial qui, en 1921, passa de Lasker à Capablanca. Grâce à une brillante série de succès, il fut qualifié officiellement pour affronter Capablanca pour le titre mondial.

Ce match très attendu eut lieu à Buenos-Aires en 1927. Alekhine gagna après un combat marathon par 6 victoires, 25 parties nulles et 3 défaites. Par la suite, le Russe ne voulut pas accorder sa revanche à Capablanca, mais mis son titre en jeu contre Bogoljubov qu’il battit deux fois, en 1929 puis 1934.

Défié en 1935 par le professeur de mathématiques Max Euwe, un Néerlandais, il perdit son titre à la stupéfaction générale. Alekhine reste néanmoins l’un des plus grands joueurs d’échecs. Son génie n’était pas seulement un don naturel, mais aussi la synthèse d’une intelligence éclairée, d’une très grande mémoire et d’une immense culture générale

Ce match très attendu eut lieu à Buenos-Aires en 1927. Alekhine gagna après un combat marathon par 6 victoires, 25 parties nulles et 3 défaites. Par la suite, le Russe ne voulut pas accorder sa revanche à Capablanca, mais mis son titre en jeu contre Bogoljubov qu’il battit deux fois, en 1929 puis 1934.

Voici une de ses parties mémorables, jouée en 1914 dans un style agressif et percutant illustrant sa volonté tenace de victoire.

Pour progresser aux échecs: Offrez-vous un livre en adéquation avec votre niveau de jeu. Il se mesure en points selon le classement Elo.

Retrouver toutes nos articles sur l'Histoire des champions d'échecs

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales