Échecs & Stratégie: Euwe, les échecs et les maths

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

samedi 11 janvier 2014

Euwe, les échecs et les maths

Notre sélection de livres - Débuter aux échecs - Jouer en ligne
Euwe, les échecs et les maths © Chess & Strategy

L'Histoire des échecs

Maghielis ou plutôt « Max » Euwe pour ses amis, naquit le 20 mai 1901 à Watergraafsmeer, un petit village près d’Amsterdam aux Pays-Bas. Il joua aux échecs très jeune car ce jeu convenait bien à sa forme d’esprit très logique.


Parler à mon père - Céline Dion

Max Euwe fit des études de mathématiques et de physique, matières qu’il enseigna par la suite. Bien que n’ayant jamais remporté de grands succès internationaux, il se révéla un excellent théoricien et devint très vite le meilleur joueur d’échecs hollandais.

La grande occasion se présenta pour lui en 1935 quand Alekhine accepta de mettre en jeu le titre mondial contre lui en 30 parties, selon l’habitude. Naturellement personne ne pensait que le Hollandais pouvait l’emporter mais l match se révéla beaucoup plus équilibré que prévu, non pas tant à cause de la force réelle d’Euwe, que du mauvais état physique et psychique d’Alekhine qui traversait une crise due à des excès de tabac et d’alcool.

Au début, la rencontre qui eut lieu aux Pays-Bas fut équilibrée et les deux adversaires se retrouvèrent à égalité après 15 parties. Puis Alekhine s’effondra et à la 20e partie, Euwe avait un avantage de 2 points qu’il conserva jusqu’ à la 25e partie. Les 5 dernières parties furent dramatiques, mais Euwe réussit à conserver un point d’avance et s’assura du titre sur le score de +9 13= et -8.

Ce match très attendu eut lieu à Buenos-Aires en 1927. Alekhine gagna après un combat marathon par 6 victoires, 25 parties nulles et 3 défaites. Par la suite, le Russe ne voulut pas accorder sa revanche à Capablanca, mais mis son titre en jeu contre Bogoljubov qu’il battit deux fois, en 1929 puis 1934. Quoiqu’il en soit, 2 années plus tard, en 1937, Alekhine reprit son titre lors du match revanche, gagnant nettement avec un écart de 6 points.

La partie ci-dessous fut jouée par Euwe aux Olympiades de Munich en 1958. Elle suscita alors de nombreuses discussions à cause du brillant sacrifice considéré aujourd’hui comme tout à fait correct, et que l’ex-champion du monde d’échecs effectua après les 11 premiers coups théoriques.

Pour progresser aux échecs: Offrez-vous un livre en adéquation avec votre niveau de jeu. Il se mesure en points selon le classement Elo.

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales