Échecs & Stratégie: Tal, le magicien des échecs

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

mardi 21 janvier 2014

Tal, le magicien des échecs

Notre sélection de livres - Débuter aux échecs - Jouer aux échecs
Tal, champion du monde d’échecs 1960 © Chess & Strategy

L'Histoire des échecs

Mikhaïl Tal est né à Riga le 9 novembre 1936. C’est par hasard qu’il commença à jouer aux échecs dans l’intention unique de battre son frère aîné. Puis il eut un coup de chance comme il le déclara lui-même au cours d’une interview.


Parler à mon père - Céline Dion

Du travail. Il se mit à pratiquer les échecs sérieusement grâce au maître Kruzkon qui forma son style. Il eut la chance de rencontrer Koblenz qui devait plus tard devenir son maître. Il fallu à Tal une longue période de latence avant que son style ne parvienne à maturation. Il commença à envisager le titre de champion du monde en 1958 lorsqu’il remporta le tournoi international de Portoroz en Slovénie puis en 1959 le tournoi des candidats – où il fut vainqueur des 4 parties contre Bobby Fischer. Enfin en 1960, il affronta le grand Botvinnik, parvint à le battre et devint ainsi le plus jeune champion du monde d’échecs de l’Histoire à l’âge de 24 ans.

Peur de personne. C’est assurément à sa jeunesse et à sa témérité que Tal dut sa victoire. Sa façon de jouer aussi imprévisible qu’audacieuse passionna les foules. Cependant la santé de Tal était alors fortement compromise par une maladie grave qui par malheur se déclara juste quelque temps avant le match revanche. Les médecins lui déconseillèrent de jouer mais « Misa » se montra inébranlable ; mieux valait perdre sur le terrain que par abandon. Sa défaite fut évidente et Botvinnik reprit son titre

Ses premières victoires. En 1953, Tal remporta à 17 ans le championnat de Lettonie, montrant déjà, dans sa manière de jouer, le style agressif qui le caractérisait. En même temps, il approfondissait toujours davantage ses connaissances à la fois théoriques et pratiques fondées sur l’enseignement et l’expérience de maîtres. Voici une de ses plus belles parties caractérisée par le sacrifice de deux pièces.

Pour progresser aux échecs: Offrez-vous un livre en adéquation avec votre niveau de jeu. Il se mesure en points selon le classement Elo.

Retrouver toutes nos articles sur l'Histoire des champions d'échecs

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales