Échecs & Stratégie: 100 finales aux échecs à connaître

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

dimanche 23 février 2014

100 finales aux échecs à connaître

Notre sélection de livres - Débuter aux échecs - Jouer en ligne 100 finales aux échecs à connaître

Comment faire un bond d'au moins 100 points dans le classement Elo aux échecs ?

Etudiez les finales aux échecs ! Ce domaine, trop souvent délaissé par la grande majorité des joueurs amateurs au profit des ouvertures, vous permettra de prendre l'ascendant sur vos adversaires en fin de partie et améliorera votre compréhension du jeu. Pour cela, les éditions Olibris nous proposent un nouvel ouvrage indémodable pour joueurs d'échecs occasionnels jusqu'aux maîtres.



James Bond - John Barry

L'équipe de rédaction du site échiquéen Chess & Strategy a retenu ce livre d'échecs pour ses qualités pédagogique et son contenu pratique, notamment avec ses multiples exemples tirés de la vraie vie : les parties de compétition.

dans

Tout le monde s’accorde sur les bénéfices d’une bonne connaissance de la théorie des fins de parties. Entre autres :

  • il est très satisfaisant de savoir conclure à son avantage une partie que l’on a dominée – ou d’obtenir la partie nulle après une âpre défense,
  • en sachant où l’on va, on traite bien mieux la phase délicate de transition entre milieu de partie et finale – on sait quelles pièces échanger ou non, et où placer ses pions
  • contrairement à la théorie des ouvertures, la théorie des finales évolue très lentement – à de rares exceptions près, les connaissances acquises restent toujours valables.

Pourtant, la plupart des amateurs font l’impasse sur l’étude des finales – ce qui permettra aux lecteurs de ce livre de glaner de nombreux points. C’est que la théorie des finales semble quelque peu aride et impressionne par son ampleur. En réalité, le nombre de positions et méthodes de jeu qu’il faut vraiment connaître est restreint. Ce livre les contient toutes.

Qui est Jesús de la Villa García ? Ce grand maître des échecs a été deux fois champion d’Espagne. Il est maintenant entraîneur. Ses ouvrages sur les finales et sur la défense Sicilienne ont établi sa réputation au niveau international.

Pour en savoir plus : Notre chronique Livres

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales