Échecs & Stratégie: Carlsen, le boss des mats

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

lundi 3 mars 2014

Carlsen, le boss des mats

Notre sélection de livres - Débuter aux échecs - Jouer en ligne
Échecs à Londres : Magnus Carlsen casse la barre des 2851 points Elo © site officiel
C'est à lire dans l’équipe magazine daté du 22 février 2014, un portrait du Norvégien Magnus Carlsen de 6 pages sous la plume de Stéfan L’Hermitte que nous a transmis Jean-Pierre Nury, lecteur de Chess & Strategy et professeur de Français de mon épouse ukrainienne Tatiana Kostiuk.

Lovefool - The Cardigans

Le portrait croustillant du champion du monde d'échecs dans l'Equipe Magazine qui nous parle d’un jeune homme de 23 ans, sportif à ses heures, au sommet de son art - le jeu d'échecs -, lors du dernier tournoi d'échecs de Zurich.

Au classement Elo, une sorte d'ATP des échecs, Magnus Carlsen a atteint un niveau historique, 2872 points, au tournoi de Londres en décembre 2013 et engrangé une avance abyssale. " J'ai peut-être cinq ou dix ans de marge "

Nouveau champion du monde des échecs, le Norvégien Magnus Carlsen est un prodige de 23 ans, génial et déroutant. C’est E.T. chez Rembrandt, l’anachronisme dans le tableau. Magnus Carlsen a posé ses 23 ans dans un fauteuil face à la nappe blanche où l’attend le jeu. Lustres en verroterie, moquette surannée, thé lapsang souchong, murmures compassées, adversaires vieux sur eux. Aux échecs, les stades sont des salons de palaces. Ici, le Savoy Baur en Ville, à Zurich, à l’occasion du Zurich Chess Challenge. Il s’est débarrassé de sa veste noire, a installé sa chemise blanche dans son jean baggy, comme s’il hésitait entre l'élégance et le débraillé...

Pour en savoir plus : L'Equipe Magazine
Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales