Échecs & Stratégie: Échecs : Licenciements en Corse ?

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

mardi 27 mai 2014

Échecs : Licenciements en Corse ?

Notre sélection de livres/logiciels - Débuter aux échecs - Jouer en ligne
 Léo Battesti dans le film Joueuse

Les championnats de Corse d'échecs par équipes se sont achevés dimanche à Corte par la victoire du Corsica Chess club de Bastia. Mais le succès de cette compétition a été terni par les menaces qui planent sur la ligue corse d'échecs. Léo Battesti tire la sonnette d'alarme.


Retrouvez-nous aussi sur Facebook, Twitter et Google +

Une situation ubuesque. Léo Battesti, le président de la Ligue Corse des échecs précise "La Ligue Corse qui vient de pulvériser son record de licenciés avec 7 200 membres, est mal récompensée de son sérieux et de son impact dans la société insulaire. Nous assistons, en effet, à une érosion de nos soutiens institutionnels en total décalage avec la dynamique de notre démarche!"

Le Nord faible contributeur comparé au Sud ? Si nous tenons à saluer le soutien constant du Conseil Général de Corse du Sud, il n’en est pas de même pour le Conseil Général de la Haute-Corse et, pour l’instant, pour la Collectivité Territoriale de Corse. Plusieurs municipalités, bénéficiaires de nos dispositifs, ne nous aident pas par ailleurs." Des propos tenus par le très charismatique président de la ligue corse d'échecs, dimanche matin avant l'ultime manche du championnat de Corse par équipes et qui traduit le désarroi qui affecte aujourd'hui la ligue insulaire.

Léo Battesti va se battre pour sauver 4 emplois.
"Je voudrais tirer la sonnette d'alarme" a déclaré Léo Battesti en rappelant que la baisse de l'aide de la Collectivité Territoriale de Corse ajoutée à celle des fonds structurels était de 163 000 € et que cette baisse atteignait 183 900 € avec la perte de 20 000€ sur la subvention du conseil général de Haute-Corse. Mais Léo Battesti qui veut "éviter la catastrophe" a décidé de prendre son bâton de pèlerin et d'aller frapper successivement à la porte de Joseph Castelli, le président du conseil général de Haute-Corse à celle de Paul Giacobbi, président du conseil exécutif et à celles des maires de Bastia et d'Ajaccio ainsi qu'à celles de Biguglia, Furiani, Prupria, Sartè, Figari, Lecci, Travu, Bastelica, Alata, Afa, Appiettu pour porter le même message : permettre à la ligue corse d'échecs qui a 16 salariés en CDI et qui organise 450 tournoi chaque année, de poursuivre sa route dans les mêmes conditions.
Pour en savoir plus : L'article de Corse Net Info
Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales