Échecs & Stratégie: Échecs : la France bat l'Arménie

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

mardi 5 août 2014

Échecs : la France bat l'Arménie

Notre sélection de livres/logiciels - Débuter aux échecs - Jouer en ligne
L'interview du Français Laurent Fressinet après sa victoire sur l'Arménien Sergei Movsesian. Un résultat exceptionnel qui met la France en position de favori.

Ronde 3 : L'équipe de France d'échecs mixte réalise un authentique exploit en battant les Arméniens, tenants du titre, sur le score de 2.5-1.5 grâce à la victoire de Laurent Fressinet sur Sergei Movsessian et les nulles des 3 autres échiquiers. La France entrouvre la porte de l'Or olympique dès la 3e ronde, mais attention la route reste longue dans ce marathon d'échecs en 11 rondes.

3e ronde à 14h (heure française) - Direct Live - Equipe de France
Résultat: Arménie 1.5-2.5 France (mixte) et Russie 2.5-1.5 France (féminin)

Défense de fer de Maxime Vachier-Lagrave en difficulté face à Levon Aronian. Maxime prouve encore une fois qu'il a la technique et les nerfs des très grands joueurs en annulant en 60 coups face au numéro 3 mondial dans une finale compromise. L'analyse de la partie ci-dessous - Photo © Chessbase

Le Français Maxime Vachier-Lagrave a résisté à Levon Aronian - Photo © site officiel


Adoptez la Digital attitude en suivant la 41e Olympiade d'échecs en direct sur Twitter avec le hastag #ChessOlympiad ou encore sur les réseaux sociaux Facebook, Pinterest et Google plus.

Le reportage en vidéo de Susan Polgar sur la 41e Olympiade d'échecs 2014. Pour en savoir plus: Le site d'échecs officiel et notre chronique Olympiades

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales