Échecs & Stratégie: Olympiade d'échecs : le finish à 11h

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

jeudi 14 août 2014

Olympiade d'échecs : le finish à 11h

Notre sélection de livres/logiciels - Débuter aux échecs - Jouer en ligne
Suivez l'olympiade d'échecs 2014 de Tromsø en Streaming vidéo.

Flash Info : La Chine remporte le tournoi d'échecs mixte et la Russie s'adjuge le tournoi féminin. En individuel, le Chinois Yu Yangyi (2668) bat le Polonais Jan-Krzysztof Duda (2576) et s'octroie la médaille d'or au 3e échiquier avec 9,5 points sur 11. Une performance Elo supérieure à 2900 points !

Le Finish en direct. La dernière ronde commençait à 11h CET (Central European Time). Une ronde déterminante pour l'attribution des médailles individuelles par échiquier, en plus des médailles par équipe. Avec un tel plateau de joueurs d'échecs de premier plan, les batailles s'annonçaient féroces sur l'échiquier. Il devint vite clair que certains joueurs furent des pièces maîtresses indispensables à leur équipes, glanant à chaque ronde point sur point, à l'image du Chinois Yu Yangyi et ses 9.5 points sur 11.

La France perd contre la Russie et finit dans l'anonymat d'une 13e place loin de son rang (3e sur la ligne de départ). Pour espérer un podium, les joueurs d'échecs Français de la section mixte - qui étaient 3e avec 15 points sur 20 avant la dernière ronde, derrière la Chine (17 points sur 20) et la Hongrie (16 points)- devaient assurément sortir le grand jeu face à l'équipe russe. Ce ne fut pas le cas. Côté féminin, une réaction d'orgueil des tricolores face à la Serbie, leur permet de remonter à la 12e place (9e sur la ligne de départ).

11e et ultime ronde ce jeudi - Direct Live - Equipe de France
Ronde 11 : Russie 2.5-1.5 France (mixte) et France 3-1 Serbie (féminin)
Téléchargez le Bulletin ronde 10 des Olympiades
Le Chinois Yu Yangyi a réalisé pour le moment un score individuel de 8.5/10, soit une performance Elo à 2902 - Photo © site officiel

La présence de Yu Yangyi (2668) est l'une des raisons qui explique que la Chine est en tête des Olympiades d'échecs. Yu Yangyi a réalisé pour le moment un score individuel de 8.5/10, soit une performance Elo à 2902. Il affrontera probablement aujourd'hui le Polonais Jan-Krzysztof Duda (2576) dans la dernière ronde pour l'attribution de la médaille d'or de l'échiquier n°3. Dans la section mixte, la Chine s'est imposée ronde 10 contre la France. A revoir la victoire déterminante de Yu Yangyi face à Laurent Fressinet avec les Blancs (partie ci-dessous) - Photo © Susan Polgar



Adoptez la Digital attitude en suivant la 41e Olympiade d'échecs en direct sur Twitter avec le hastag #ChessOlympiad ou encore sur les réseaux sociaux Facebook, Pinterest et Google plus.

Extrait des appariements et résultats - ronde 11 section mixte

  • Pologne 1-3 Chine
  • Hongrie 2-2 Ukraine
  • Norvège 4-0 Malaisie
  • Russie 2.5-1.5 France
  • Extrait des appariements et résultats - ronde 11 section féminine

  • Russie 2.5-1.5 Bulgarie
  • Monténégro 1-3 Norvège
  • Ukraine 2-2 Chine
  • France 3-1 Serbie


  • Le compte rendu de la ronde 10 par le GMI d'échecs britannique Daniel King.

    Organisation. Les olympiades d'échecs se disputent tous les deux ans et durent 15 jours. Cette année, 174 pays sont représentés dont la France avec une équipe mixte très compétitive (Maxime Vachier-Lagrave, Etienne Bacrot, Laurent Fressinet, Romain Edouard et Vladislav Tkachiev) et une équipe féminine affaiblie par les absences d'Almira Skripchenko et Nino Maisuradze.

    Pour en savoir plus: Le site d'échecs officiel et notre chronique Olympiades

    Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

    2007-2016 © Chess & Strategy
    Accueil - A propos - Mentions légales