Échecs & Stratégie: Qu’est-ce qu’un avantage positionnel aux échecs ?

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

vendredi 31 octobre 2014

Qu’est-ce qu’un avantage positionnel aux échecs ?

Notre sélection de livres/logiciels - Débuter aux échecs - Jouer en ligne

L'ancien champion du monde d’Échecs Garry Kasparov nous donne une bonne leçon.

Echecs & Education : Kasparov au Parlement Européen

Qu’est-ce qu’un avantage positionnel aux échecs ? Mais comment le définir avec la précision du maître? Voici un exemple tiré de la pratique du l’ancien champion du monde d’échecs Garry Kasparov pour bien illustrer ce concept.




Lovefool - The Cardigans

Nous sommes en 1981 au tournoi de Moscou et le King du haut des ses 18 printemps a les Blancs face au célèbre grand maître philippin Eugenio Torre, âgé lui alors de 30 ans, la maturité pour les joueurs d’échecs. Petite anecdote, l'amitié de Torre pour Bobby Fischer était bien connue dans le milieu des échecs. Il travailla d’ailleurs pour l'équipe de Fischer pour son « match revanche » de 1992 contre Boris Spassky.

Échecs : les blancs ont un avantage positionnel
Qu’est-ce qu’un avantage positionnel aux échecs ?

Pour le dire simplement, un avantage positionnel est une situation dans laquelle un joueur dispose d’une supériorité autre que matérielle. Les différents types d’avantage positionnel entrent généralement dans une ou plusieurs de ces catégories.

  • Meilleure structure de pions
  • Sécurité du Roi
  • Pièces plus actives
  • Contrôle de certaines cases ou lignes clés
  • Mais revenons à la position. Egalité matérielle, structure symétrique, et pour tant les Blancs ont un avantage positionnel écrasant. Pourquoi ? Parce que les pièces blanches sont infiniment plus actives. Garry Kasparov conclut rapidement. Voir la partie analysée ci-dessous.

    Pour en savoir plus : L'école des échecs

    Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

    2007-2016 © Chess & Strategy
    Accueil - A propos - Mentions légales