Échecs & Stratégie: Échecs : Pandatabase est révolutionnaire !

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

jeudi 12 mars 2015

Échecs : Pandatabase est révolutionnaire !

Notre sélection de livres/logiciels - Débuter aux échecs - Jouer en ligne

Pandatabase, une belle innovation pour vos tournois d'échecs.

Vous est-il déjà arrivé d'égarer ou de ne plus savoir relire une feuille de partie que vous veniez de jouer ? Avez-vous déjà voulu vous préparer contre un joueur qui n'avait que quelques parties anciennes sur les bases de données actuelles ? Si c'est le cas, alors j'ai peut être trouvé la solution pour vous en me rendant la semaine dernière à l'Open de Cappelle-La-Grande où j'ai pu rencontrer Vincent Vallet, 28 ans, joueur d'échecs au club LUC EDN à Lille.

Philippe Dornbusch

« J'ai a été totalement bluffé par Pandatabase... » Philippe Dornbusch

Vincent propose pour les échecs un projet totalement innovant ! Le concept de son projet "Pandatabase", consiste à numériser les feuilles de parties avec un scanner ou un appareil photo. Les données sont ensuite extraites par un logiciel de reconnaissance optique de caractères intelligent (Océrisation ICR) spécialement adapté afin d'être optimisé à la reconnaissance de l'écriture manuscrite de la notation algébrique que nous utilisons sur les feuilles. Le résultat du procédé est un fichier .pgn qui est ensuite envoyé sur une base de données consultable sur internet. Pour mener ce projet à bien, Vincent travaille toutes les semaines pendant plusieurs mois avec les étudiants en Master2 Ingénieur Industriel à Finalité Informatique à l’ISIB (Bruxelles), avec l'aide de son promoteur de mémoire et professeur d'informatique, Monsieur Rudi Giot.

Comment ça marche ?

Le processus d'encodage de Pandatabase est simple. Il suffit de corriger les erreurs de reconnaissance tel que les ratures ou un coup oublié. Au stade actuel du développement, ils arrivent à obtenir un taux de reconnaissance pouvant atteindre 90% ! Une partie de 50 coups pourrait ainsi être encodée sur internet en moins d'une minute. Bien entendu, cela ne fonctionne que si les joueurs s'appliquent un minimum à bien écrire...

Vincent était présent le week-end dernier au Championnat de France Cadets/Juniors où les jeunes joueurs ont pu tester ses formulaires. Lui et son équipe souhaitent pouvoir trouver du financement pour développer après le lancement de son projet durant l'Open de Lille en mai, une solution encore plus rapide et intuitive qui serait couplée à l'échiquier 2D qu'ils ont développé pour corriger les coups manquant par exemple. Cela afin que les organisateurs de tournois souhaitant encoder les parties puissent le faire par eux-mêmes.

Pandatabase

Ancien monteur vidéo reconverti depuis 2 ans dans la gestion de projets, Vincent termine en juin un Master2 en Gestion Globale du Numérique et recherche en parrallèle de l'écriture de son mémoire portant sur Pandatabase, un emploi en tant que Chef de projet audiovisuel/informatique. Si vous souhaitez prendre contact avec lui, vous trouverez son CV et toutes ses coordonnées sur son site internet

Pandatabase étant un projet étudiant sans budget et auto-financé, n'hésitez pas également à le soutenir en faisant un don sur la plateforme de financement participatif ! Selon lui, même un euro symbolique permet d'imprimer au moins 2 formulaires de parties et contribue ainsi au développement de son projet :

Vincent m'a confié qu'il travaillait également à d'autres idées de projets innovants pour les échecs qu'il souhaiterait pouvoir développer après Pandatabase. L'un d'entre-eux consistant à intégrer une partie d'échecs nativement dans un petit QR Code couplé à une application mobile, et donc sans nécessité de devoir se connecter à une base de donnée internet. Affaire à suivre !

Pour en savoir plus : Le site de Vincent

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales