Échecs & Stratégie: Histoire des échecs : Paul Kerès

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

vendredi 5 juin 2015

Histoire des échecs : Paul Kerès

Notre sélection de livres - Débuter aux échecs - Jouer en ligne  la rencontre entre Paul Kérès vs Mikhail Botvinnik, 1947

5 juin 1975 - Mort de Paul Kérès à Helsinki (Finlande) à 59 ans - Photo de la rencontre entre Paul Kérès et Mikhail Botvinnik, 1947

Paul Kérès (7 janvier 1916 à Narva, Estonie – 5 juin 1975 à Helsinki, Finlande) fut un joueur d'échecs estonien puis soviétique après l'occupation de l'Estonie par l'URSS en 1940. Il fut l'un des plus grands joueurs d'échecs soviétique de la fin des années 1930 au milieu des années 1960, remportant notamment le tournoi AVRO de 1938 en devançant les meilleurs joueurs de son temps. Il a disputé plusieurs fois le tournoi des candidats et fut 3 fois champion d'URSS.

Il apprit à jouer aux échecs à l'âge de 5 ans et fit des études de mathématiques à l'Université de Tartu, mais consacra sa vie aux échecs. Il devint grand maître lors de la création du titre en 1950. Il était aussi un excellent joueur de tennis. Dans sa jeunesse, il fut vice-champion d'Estonie. Kérès décéda en 1975 d'un infarctus à l'aéroport d'Helsinki, alors qu'il revenait en vainqueur du tournoi de Vancouver et était en transit pour retourner en URSS.

Ses plus grands succès aux échecs

Kérès a remporté le très fort tournoi AVRO de 1938, devançant les meilleurs joueurs des années 1930 : Fine, Botvinnik (futur champion du monde), Euwe (ancien champion du monde), Reshevsky (multiple candidat au championnat du monde), Alekhine (champion du monde de l’époque), Capablanca (aussi ancien champion du monde) et Flohr. Il a terminé troisième du championnat du monde d'échecs disputé en 1948 et quatre fois deuxième du tournoi des candidats au championnat du monde de 1953 à 1962, n'étant devancé à chaque fois que par les futurs champions du monde : Vassily Smyslov (en 1953 et 1956), Mikhaïl Tal (en 1959) et Tigran Petrossian (en 1962).

Pour en savoir plus : Notre chronique Histoire

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales