Échecs & Stratégie: Le duel d’Indridason en poche !

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

mercredi 5 août 2015

Le duel d’Indridason en poche !

Notre sélection de livres/logiciels - Débuter aux échecs - Jouer en ligne

Nous vous recommandons ce roman policier palpitant sur fond de match d'échecs du siècle, intitulé le duel, et sorti en format poche à 7,90€.

Le duel du siècle entre l’Américain Fischer et le Russe Spassky, décor du dernier Indridason
Un extrait du livre sur le duel Fischer-Spassky de 1972 (page 370)

"Sur la scène, Spassky joua son dernier coup. Fischer l’avait mis échec et mat. Le Russe leva les yeux de l’échiquier. Fischer attendait depuis un certain temps qu’il prenne une décision. La salle avait vu la situation du champion du monde empirer à chaque coup. Les deux joueurs se serrèrent la main. Le champion du monde avait été vaincu en 74 coups. Fischer se leva, signa le registre et quitta rapidement la scène comme à son habitude. Spassky resta un long moment assis devant l’échiquier à analyser la partie, les bons coups mais aussi les erreurs qu’il avait commises. Ce qu’il aurait du faire mais qu’il n’avait pas fait".

-> à découvrir, les meilleures pages sur les échecs du roman "Le duel" d'Arnaldur Indridason

-> à commander, le duel en format poche pour 7,90€

Livre à lire cet été à propos du duel du siècle entre l’Américain Robert James Fischer et le Russe Boris Spassky, décor du dernier Indridason. Enquête passionnante sur fond de guerre froide. Et comme toujours, l’essentiel est dans les marges.

Échecs & Livre : Le Duel, d’Arnaldur Indridason

Le dernier Indridason est sorti en poche à moins de 8€. Jeu d’échecs, intrigue policière et géopolitique pour le match Spassky-Fischer de 1972.

Décidemment, les échecs scandinaves - au sens large - sont très à la mode en ce moment. Après avoir donné naissance à un tout nouveau champion du monde, le norvégien Magnus Carlsen, c'est cette fois un auteur à succès islandais, Arnaldur Indridason, né en 1961 à Reykjavik, qui fait l'actualité. Son livre, le Duel, parle du combat qui opposa deux champions d’échecs, le Russe Boris Spassky et l'Américain Bobby Fischer en 1972.


L’écrivain islandais a choisi de placer sa nouvelle intrigue policière dans le contexte, mythique pour tous les joueurs d’échecs de la planète, de ce match fabuleux qui vit se défaire – pour un temps assez bref – la suprématie mondiale de l’URSS sur le monde des échecs au détriment des États-Unis.

Le contexte de guerre froide et l’affrontement sans concession entre les deux blocs donnaient à ce championnat du monde une importance politique indéniable. Victoire du « Monde libre » pour les médias occidentaux si Fischer l’emportait, supériorité confirmée du système soviétique sur le capitalisme pour les Russes si Spassky conservait son titre : dans les deux cas l’obtention du titre serait affichée par le camp vainqueur comme une victoire politique de son système sur le système adverse. Même si chacun savait que cette utilisation de ce symbole pour démontrer la prédominance d’un camp sur l’autre n’était que pure propagande, le jeu d’Échecs servait d’alibi pour masquer des considérations géopolitiques qui le dépassaient largement. Pendant quelques semaines, l’Islande devint le lieu où se focalisèrent les médias du monde entier : on n’a sans doute jamais autant parlé de ce petit pays qu’en cette année 1972.

dans

Comment, dans ce contexte, Indridason s’y prend-il pour mêler une intrigue policière avec ce match au sommet ? Le plus simple aurait été que celui-ci serve simplement de toile de fond à une enquête en cours. Plus ambitieux, le créateur du personnage d’Erlandur Sveinsson a décidé de lier de façon plus intime ce « duel » et une enquête sur l’assassinat à l’arme blanche d’un jeune homme de dix-sept ans dans un cinéma de Reykjavik. A lire d'urgence !

Pour en savoir plus : Notre chronique Livres

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales