Échecs & Stratégie: Le prodige au cinéma le 16 septembre

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

mercredi 30 septembre 2015

Le prodige au cinéma le 16 septembre

Notre sélection de livres/logiciels - Débuter aux échecs - Jouer en ligne

10 places de cinéma était à gagner pour le film sur la vie du joueur d'échecs américain Bobby Fischer avec un Tobey Maguire impressionnant.


La bande-annonce en Français du film Le prodige © 2015 Metropolitan Films - Tous droits réservés
Notre jeu-concours : Gagnez 2 places de cinéma pour aller voir le Prodige au cinéma. Qui est le grand-maître américain qui commente la partie Byrne-Fischer ci-dessous ? 2 places offertes aux 5 premières bonnes réponses !

La bonne réponse était Maurice Ashley. Les commentaires de la partie du siècle sont issus de son excellent livre pour joueurs occasionnels et joueurs de club d'échecs de niveau Elo [1400 - 2000]

Comment gagner aux échecs : Les compétences indispensables

Les 5 gagnants sont dans l'ordre chronologique des réponses : Jean-François Geiger, Richard Eliet, Emmanuel Gendreau, Elise Mazzoni et Andréa Pouliquen. Ces lauréats ont reçu deux places gratuites pour le film Le Prodige. Bravo à eux et merci aux nombreux participants !
Le prodige © 2015 Metropolitan Films - Tous droits réservés
Nous avons pu voir le film en avant-première et nous avons décidé de lui décerner notre Palme d'Or Chess & Strategy
La palme d'Or Chess & Strategy

Le synopsis : l’histoire de Bobby Fischer (Tobey Maguire), le prodige américain des échecs, qui à l’apogée de la guerre froide se retrouve pris entre le feu des deux superpuissances en défiant l’Empire Soviétique lors du match du siècle contre Boris Spassky (Liev Schreiber).

Son obsession de vaincre les Russes va peu à peu se transformer en une terrifiante lutte entre le génie et la folie de cet homme complexe qui n’a jamais cessé de fasciner le monde.

L’histoire de Bobby Fischer (Tobey Maguire), le prodige américain des échecs, contre Boris Spassky (Liev Schreiber) © 2015 Metropolitan Films

Le duel oppose le Russe Boris Spassky, champion du monde, et Bobby Fischer, le prodige américain des échecs © 2015 Metropolitan Films

De son enfance au sommet de sa gloire, le film retrace pendant deux heures haletante l’histoire folle de ce joueur devenu malgré lui un des cœurs de la guerre froide lors de son match contre l’autre prodige du jeu de table, le Soviétique Boris Spassky (joué par Liev Schreiber). On trouvera au casting également Peter Sarsgaard et Lily Rabe.

Bobby Fischer était un génie des échecs, du genre à innover sans cesse et à devenir une star comme jamais aucun joueur ne l’avait été. Bobby Fischer était aussi malade, paranoïaque, pour ne pas dire fou. Un personnage complexe pour une vie complexe, qui sera portée sur grand écran le 16 septembre prochain par Edward Zwick (Blood Diamond) avec, dans le rôle principal, Tobey Maguire.

Rejouez une des plus extraordinaires parties d'échecs de Bobby Fischer avec un sacrifice de Dame !

Un garçon de 13 ans, natif de Brooklyn, New York, venait de jouer une partie si brillante que le commentateur Hans Kmoch, prenant de l'avance sur les possibles candidates des quatre décennies restantes, la qualifia, plein d'exubérance, de "partie du siècle".

Dans la partie proposée, le jeune Bobby Fischer, seulement âgé de 13 ans, va inventer un coup hallucinant 17.Fe6!! qui élève cette partie au rang de légende. La Dame noire reste en l'air et le Cavalier est ignoré, tandis qu'un Fou noir confortablement installé bat en retraite afin de s'unir au reste de l'armée pour asséner une série destructrice de coups au corps. Ce coup est comme une détonation que l'on a pu entendre dans le monde entier. C'est d'abord en voyant ce coup qu'à Moscou les géants comprirent qu'il y aurait bientôt une menace mortelle sur leur domination totale de l'échiquier.

Pour en savoir plus : Le prodige

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales