Échecs & Stratégie: Questions pour un champion d'échecs : Jean-François Jolly

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

lundi 7 septembre 2015

Questions pour un champion d'échecs : Jean-François Jolly

Notre sélection de livres/logiciels - Débuter aux échecs - Jouer en ligne

Interview du maître international d'échecs Jean-François Jolly (2345), qualifié pour le National 2016 au terme d'un parcours exceptionnel et une 2e place au tournoi de l'Accession de Saint-Quentin avec 8 points sur 11.

Jean-François Jolly, maître international d'échecs qui vient de se qualifier pour le National 2016 au terme d'un parcours exceptionnel et une 2e place à l'Accession à Saint-Quentin - Photo © FFE

Le podium de l'Accession d'échecs 2015 avec, de gauche à droite, Jean-François Jolly (2e), Adrien Demuth (1er) et Didier Collas (3e) - Photo © FFE

La parole est à nos champions d'échecs français sur Chess & Strategy !

Aujourd'hui, nous ouvrons volontiers nos colonnes à Jean-François Jolly, un maître international discret - limite timide - mais bigrement efficace qui vient de damer le pion à plusieurs favoris de l'Accession du championnat de France d'échecs 2015 à Saint-Quentin.

Extrait du classement final de l'Accession 2015

Extrait du classement final de l'Accession 2015

Comment as tu débuté aux échecs ?

J'ai appris les règles vers 5/6 ans avec mes parents et en club/compétition à partir de 10 ans en 1996 à l'échiquier Quimpérois (29). C'est François Huguet qui fut mon premier professeur, il m'a communiqué sa passion de l'analyse, j'ai également beaucoup appris grâce à Eric Delaire et Michel Le Du. C'est l'occasion pour moi d'avoir une pensée émue pour François qui nous a quittés fin 2008.

Au niveau des clubs, j'ai joué à l'échiquier Quimpérois de 1996 à 1999, puis à l'échiquier du Pays Fouesnantais (29) de 1999 à 2004 et de nouveau l'échiquier Quimpérois de 2004 à 2008 puis l'échiquier Guingampais (22) de 2008 à 2009 et Agneaux Saint-Lô (50) de 2009 à aujourd'hui.

Comment es-tu devenu Maître International d'échecs ?

J'ai toujours fait beaucoup de tournois avec des groupes d'amis [notamment Damien Le Goff (aujourd'hui Maître Fide), Franck Guezennec (aujourd'hui +2200), Alexandre Lavanant (aujourd'hui +2000), Kévin Terrieux (Maître International), Alan Entem (aujourd'hui vers les 2200)] avec lesquels on échangeait beaucoup autour des échecs et j'ai beaucoup appris d'eux. La notion de groupe est importante car il est plus difficile de progresser seul. J'ai aussi eu la chance d'avoir des entraîneurs dévoués : Thierry Guyader pendant ma 1ère année à Fouesnant et Jacques Bolloré qui m'a énormément appris et qui fut aussi l'entraîneur de Kévin Terrieux.

La progression s'est faite tranquillement (cap des 1700 à 13/14 ans, cap des 2000 à 16, des 2100 à 18, des 2300 à 20 ans). J'ai obtenu le titre de MI en 2011, à 25 ans.

Peux-tu nous parler de tes meilleurs résultats, et notamment de ton fabuleux parcours dans l'Accession du Championnat de France 2015 à Saint-Quentin ?

Mon premier résultat vraiment marquant a été la 3ème place au championnat de France Juniors à Calvi en 2005. Bien sûr, chaque norme de MI a été une étape marquante mais la première a été réalisée de façon atypique lors des "Breizh Masters" :-) de Guingamp en 2008. C'était un tournoi fermé et j'avais 1,5/4, la norme était à 6,5 sur 9, il fallait donc gagner les 5 dernières parties. Ce qui a été accompli avec au passage une partie "rocambolesque" contre Vitali Koziak, avec 3 Dames sur l'échiquier en milieu de jeu ! Les deux autres normes ont été accomplies en Open; à Béthune en 2008 et à Metz en 2011 avec des performances aux alentours des 2570 dans ces deux tournois.

Concernant mon parcours à Saint Quentin, j'étais venu avec pour objectif de faire des bonnes parties. Je me suis retrouvé à 5,5/7 après avoir plutôt bien joué mais avec aussi deux nulles chanceuses contre les MI Kévin Roser et Didier Collas. A ce stade du tournoi, le GM Adrien Demuth était "seul au monde" avec 7 pts/7 mais pour la deuxième place qualificative (pour le National 2016), la lutte était très ouverte car les favoris (le GM Jean-Luc Chabanon, le MI Paul Velten, le MI Pierre Barbot et le MI David Housieaux) étaient hors de forme.

Un moment clé de l'accession : nulle entre Adrien Demuth et Jean-François Jolly - Photo © FFE

Un moment clé de l'accession : nulle ronde 8 entre le grand-maître Adrien Demuth et Jean-François Jolly (à droite) - Photo © FFE

Pour ne rien rater de l'actualité échiquéenne : Le calendrier des tournois

Télécharger les parties : National - National Féminin - Accession

Tous les résultats : National - National Féminin - Accession - Vétéran - Open A - Open B - Open C - Open D

Nos pages Facebook, Twitter et Google +

Le groupe des poursuivants d'Adrien était constitué de Didier Collas, Thomas Dionisi, Peio Duboue et moi même. Après une bonne nulle contre Adrien à la ronde 8, j'ai failli gâcher toutes mes chances à la ronde 9 avec la défaite contre le MI David Housieaux, où de façon incompréhensible, je me précipite dans une position "complètement gagnante". Je suis parvenu à rebondir et finir à 8 points sur 11 avec une deuxième place finale et la qualification pour le National 2016 !

Quel est ton activité en plus des tournois ?

Depuis septembre 2009, je travaille au club d'Agneaux Saint-Lô (50) comme animateur et entraîneur. Animateur avec l'initiation des jeunes au club et dans le secteur scolaire et entraîneur avec les cours pour les jeunes et adultes plus expérimentés. Il m'arrive d'intervenir ponctuellement dans les accompagnements de Kévin Terrieux (Pro Evolution Échecs)

Quels conseils pratiques pourrais-tu donner à nos lecteurs pour bien progresser aux échecs ?

Je conseillerais de faire des tournois et de partager au maximum avec ses proches. Essayer de rester positif en toutes circonstances (même après une défaite difficile) car la progression n'est pas un long fleuve tranquille, elle est jalonnée de déceptions qu'il faut savoir surmonter. Suivre les parties des grands tournois peut aussi apporter, la couverture de ces tournois est de plus en plus réussie (streaming, analyses des joueurs à chaud, commentaires en direct etc...).

Merci Jean-François

Pour en savoir plus : Pro Evolution Échecs
Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales