Échecs & Stratégie: Entretien avec Luc Winants, grand maître d'échecs

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

mardi 16 février 2016

Entretien avec Luc Winants, grand maître d'échecs

Notre sélection de livres/logiciels - Débuter aux échecs - Jouer en ligne

Décryptage du jeu d'échecs avec Luc Winants. Ce virtuose des 64 cases est présent à Cappelle 2016 du 13 au 20 février 2016. Suivez le guide !

Décryptage du jeu d'échecs avec Luc Winants, un virtuose de 64 cases - Photo © Chess & Strategy

À 53 ans, Luc Winants, grand maître belge et sociétaire du club d'échecs de Cappelle-la-Grande, commente chaque année depuis 2005, en direct, les plus belles parties de l'Open international d'échecs, qui se déroule toute la semaine au Palais des arts et des loisirs de Cappelle-la-Grande (de 14 h à 20 h).

Il obtient le titre de maître international de la Fédération internationale des échecs en 1986 avec des normes obtenues à l'Olympiade de Thessalonique en 1984, au tournoi d'Ostende et au championnat de Belgique à Anderlecht en 1986, qu'il remporte avec 10/12. Il devient grand maître international en 1988 après des normes à Ostende, Wijk aan Zee et Barcelone. Luc Winants a participé à huit Olympiades d'échecs avec l'équipe belge, en 1984, 1986, 1988, 2002, 2004, 2006, 2012 et 2014. Grand pédagogue du jeu d'échecs, Luc Winants tient une rubrique sur le jeu d’échecs qui paraît hebdomadairement dans La Libre Belgique. Rencontre extraite du quotidien La voix du Nord.

Aujourd'hui professionnel, comment vous est venue votre passion pour les échecs ?

« Enfant, mon père, médecin, jouait déjà aux échecs. Comme mes parents étaient divorcés, je ne le voyais pas souvent. Un jour, chez lui, je suis tombé sur un livre : Les Prix de beauté aux échecs, un recueil des plus belles parties. Je l'ai ouvert, j'ai rejoué une partie.

J'ai trouvé ça magnifique. Je jouais déjà aux échecs, je connaissais les règles du jeu. Quand mon père a compris mon intérêt, il m'a déposé dans un cercle à Bruxelles. J'étais jeune (10 ans), et je suis devenu la coqueluche, d'autant que j'avais des aptitudes. Ça a commencé comme ça. La première année j'ai remporté le championnat des cadets de Belgique. Ensuite, je suis devenu numéro un Belge à 23 ans et grand maître (la plus haute distinction actuellement), un titre honorifique donné par la fédération internationale d'échecs (fédération créée en 1924 à Paris) . »

Une partie mémorable de Luc Winants contre Gata Kamsky à Tilburg 1992

LES CONSEILS DU LUC WINANTS POUR REUSSIR AUX ECHECS

Commencer tôt

« Les échecs, c’est un langage, un peu comme la musique. Il faut une initiation au préalable pour pouvoir en apprécier les vertus. Et plus on commence tôt la pratique, mieux c’est. J’ai commencé vers l’âge de 5-6 ans puis en club à 12 ans à Bruxelles. »

Être passionné

« Pour exceller aux échecs, il faut aussi être passionné, être touché par la beauté du jeu. Ça ne se commande pas, c’est comme une peinture, on est réceptif ou pas. Pour moi, ça a commencé dès que j’ai vu les parties primées, j’ai voulu en faire partie et jouer du mieux possible pour y arriver. »

Avoir des maîtres

« Il faut des modèles dont s’inspirer, des influences pour progresser. Les miennes ont été Paul Morphy et Bobby Fischer, deux joueurs américains. Ils ont un style très naturel et très direct, j’aimerais avoir le même. J’aime aussi Arthur Youssoupov, Gata Kamsky et Kevin Spragett, trois candidats au titre qui sont présents au tournoi de Cappelle-la-Grande cette année. »

S’entraîner

« Cela se fait en deux phases : apprendre où placer ses pièces, et comment y arriver. Il faut faire des calculs, trouver des plans et composer des problèmes pour les anticiper. Je regarde aussi une partie d’échecs par jour et je la décortique. Chaque joueur a son style. Je me suis aussi beaucoup inspiré des méthodes de Philidor dans son livre Analyse du jeu d’échecs, qui date pourtant de 1749. »

Analyse du jeu d’échecs - Photo © Chess & Strategy
CHESS & STRATEGY PARTENAIRE MEDIA DE CAPPELLE

Open de Cappelle 2016

Suivez l'open d'échecs de Cappelle 2016 sur Chess & Strategy www.chess-and-strategy.com #echecs #chess

Posté par Chess & Strategy sur samedi 13 février 2016

L'Open de Cappelle 2016 à vivre en direct - Video © Chess & Strategy

Le Direct: Les parties d'échecs en Live

Ronde 1: Les résultats

Ronde 2: Les appariements par nom - Les appariements par table

Le grand-maître d'échecs américain Gata Kamsky lors de la première ronde de l'Open de Cappelle 2016 - Photo © Chess & Strategy

L'Américain Gata Kamsky est le favori 2016 © Chess & Strategy

Participez au plus grand Open d'Europe et vivez les émotions fortes d'un tournoi hors norme avec la joueuse d'échecs ukrainienne Olga Kalinina.

La joueuse d'échecs ukrainienne Olga Kalinina - Photo © Chess & Strategy



Get Lucky - Daft Punk

Partenaire média majeur depuis plusieurs années, l'équipe du site Chess & Strategy sera au centre de l'échiquier Cappellois, tout près de Dunkerque, pour vous faire vivre de l'intérieur cet événement échiquéen majeur du calendrier organisé par Bruno MARCHYLLIE et Stéphane GOUVART. Le plus grand Open d'échecs d'Europe avec plus de 500 joueurs dont de nombreux grands-maîtres !

Vous pourrez découvrir chaque jour sur notre site, nos comptes rendus des parties d'échecs les plus époustouflantes, nos photos des stars internationales des 64 cases, les anecdotes croustillantes, et des reportages vidéos inédits sur les exploits de tous les participants.

Voir nos Photos - Voir nos vidéos

Pour en savoir plus : Le site d'échecs officiel

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales