Échecs & Stratégie: Jouez à la question people du mercredi sur les échecs

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

jeudi 24 mars 2016

Jouez à la question people du mercredi sur les échecs

Notre sélection de livres/logiciels - Débuter aux échecs - Jouer en ligne

QUEL EST LE NOM DE CE GRAND MUFTI HOSTILE AUX ÉCHECS ?

La question people sur les échecs © Chess & Strategy

Ce grand mufti saoudien a décrété en janvier 2016 une fatwa sur les échecs

Une “œuvre de Satan” au même titre que l’alcool ou le pari, une “perte de temps” et une incitation à la “haine et à devenir l’ennemi“ de son prochain. Le grand mufti d’Arabie saoudite a déclenché les foudres théologiques contre les échecs, accusés de tous ces maux.

Cette haute autorité religieuse saoudienne a émis une fatwa contre ce jeu à l’occasion de son émission télévisée hebdomadaire. Cette condamnation a largement fait le tour des réseaux sociaux ces deux derniers jours et suscité des réactions outrées de Garry Kasparov, l’ancien champion du monde ou encore de la figure britannique du jeu d’échecs Nigel Short.

POUR PARTICIPER A NOTRE JEU HEBDOMADAIRE

Envoyez-nous votre proposition par mail avant ce samedi à 8 heures du matin pour gagner la Palme d'Or Chess & Strategy. Bonne chance à tous!


UN NOUVEL INDICE POUR VOUS AIDER

Un grand mufti peut en cacher une autre

Le grand mufti d’Arabie saoudite n’est pas la première personnalité du monde musulman à s’en prendre aux échecs. Après la révolution iranienne, l’ayatollah Rouhollah Khomeini a interdit le jeu jusqu’en 1988. Le grand ayatollah irakien Ali al-Sistani a aussi fermement condamné, en 2002, la pratique des échecs. Pour cette figure de l’islam chiite, pousser du bois est interdit “même sur Internet”.

La question people sur les échecs © Chess & Strategy

Un jeu interdit aussi par l'Église catholique au Moyen Âge. Le responsable religieux saoudien ne fait que reprendre le flambeau de la lutte contre la “mauvaise influence” des 64 cases noires et blanches. Le jeu avait déjà été interdit en Iran en 1979, après la révolution islamique, pendant neuf ans. Le site islamweb rappelait, en 2004, que lorsque les échecs sont pratiqués à un niveau professionnel, ils sont assimilés à un pari car il y a enrichissement. Si le jeu “pousse” celui qui le pratique à ne pas “honorer ses obligations de bon musulman” comme la prière, il est mis dans le même sac que l’alcool et rabaissé au statut d'œuvre de Satan. Autre reproche fait aux échecs : “les érudits voient les échecs d’un mauvais œil car ils font perdre du temps” et peuvent faire glisser les musulmans sur une mauvaise pente.

La palme d'or des échecs de Chess & Strategy

Et bien sûr, n'hésitez pas à recommander Chess & Strategy auprès de vos amis, qu'ils soient amateurs d'échecs, de musique, de cinéma ou encore de littérature.

Retrouvez toutes nos questions people du mercredi.

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales