Échecs & Stratégie: Dernier adieu à Xavier Parmentier, le maître d'échecs

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

dimanche 8 mai 2016

Dernier adieu à Xavier Parmentier, le maître d'échecs

Notre sélection de livres/logiciels - Débuter aux échecs - Jouer en ligne



LE MAÎTRE ET ENTRAÎNEUR D'ÉCHECS XAVIER PARMENTIER DISPARAÎT A L'AGE DE 52 ANS

Dernier Hommage. Des rires et des larmes. Voilà comment les proches et les amis de Xavier Parmentier ont rendu ce vendredi un dernier hommage à ce maître des échecs, professeur à Créteil puis à Saint-Maur, décédé le 30 avril dernier à 52 ans des suites d’une tumeur cancéreuse au cerveau.

Dernier hommage à Xavier Parmentier (1963-2016), maître des échecs disparu à 52 ans - Photo © Le Parisien

Ci-contre, Arcueil, ce vendredi 6 mai 2016. Entre 150 et 200 personnes, parmi lesquelles sa cousine Sophie Le Callennec et plusieurs jeunes qu’il a formés, dont Fahim Mohammad (3e en partant de la droite sur cette photo) sont venues rendre un dernier hommage à Xavier Parmentier (1963-2016), maître des échecs disparu à 52 ans.

Massées dans une salle du crématorium d’Arcueil, trop petite pour que tout le monde puisse s’asseoir, entre 150 et 200 personnes se sont recueillies après l’église lors d’une cérémonie rythmée par des vidéos, de la musique, un diaporama et d’émouvants témoignages avant de poser une pièce du jeu d’échec sur le cercueil.

« Il plaçait beaucoup d’espoir en chacun de nous. Il y avait du travail. Tu nous poussais dans nos retranchements », adresse Quentin, l’un des nombreux champions que le maître a formés. Un autre jeune homme de « sa garde rapprochée » dresse le portrait d’un homme truculent avec les surnoms qu’il donnait à ses élèves comme « patate », « crétin » ou « poisson rouge » pour les chambrer, tout en les raccompagnant en voiture chez eux après les entraînements.

Le témoignage poignant des élèves du maître d'échecs

Mais l’influence de ce professeur hors normes, maître international et entraîneur de l’équipe de France d’échecs espoirs, dépassait sa discipline : « Il nous disait de ne pas céder à la pression sociale et de faire en sorte de pouvoir nous regarder dans une glace. On va te faire honneur chacun à notre manière », promet un autre ancien élève. En aparté, Fahim, le jeune clandestin talentueux qu’il avait pris sous son aile, (il avait œuvré pour qu’il participe à différents tournois et aidé à obtenir des papiers NDLR), salue sa « joie de vivre », « son honnêteté » et sa « générosité » : « Il a fait de moi un champion de France et il en a fait de nombreux, lâche-t-il. Je veux lui dire merci pour tout ce qu’il a fait pour moi et ma famille. On est avec lui jusqu’au bout Il nous manquera, mais on sait qu’il est encore avec nous ».

Après « la mauvaise réputation » de Georges Brassens entonnée par l’assistance, Sophie, la cousine du défunt qui a coécrit un livre sur l’histoire de Fahim, rappelle la fierté de Xavier Parmentier devant le parcours de son protégé, des souvenirs d’enfance et puis la fin : « Il a fait des blagues jusqu’au bout. Il nous a demandé s’il allait mourir. Quand on lui a répondu, il a dit merde puis ayez une belle vie ». Ses cendres seront dispersées plus tard à Saint-Mathurin, sur les bords de la Loire, un lieu qu’il affectionnait et où il comptait finir ses jour

En février dernier, lors de mon retour de Cappelle-la-Grande, en compagnie du maître international Arnaud Payen et du grand-maître Murtas Kazhgaleyev, nous échangions sur Xavier, atteint d'une tumeur au cerveau qui l'a finalement emporté à seulement 52 ans. Je retiendrais de lui l'homme au grand cœur, entraîneur de nombreux jeunes talents échiquéens. Je l'avais rencontré pour la dernière fois en janvier 2015 à Vincennes, où il accompagnait un dimanche l'équipe jeunes d'échecs de Saint-Maur-des-Fossés pour un match face à nos jeunes vincennois.

Xavier Parmentier était l'un des meilleurs entraîneurs de l'Hexagone

Xavier Parmentier, métier entraîneur d'échecs - Photo © FFE

Disposant d'une expérience de plus de 20 ans avec l'équipe de France des jeunes, Xavier Parmentier était l'un des meilleurs entraîneurs français. Il était chargé de la formation des entraîneurs pour la fédération française des échecs. Faiseurs de champions, il s'investissait sans compter auprès de jeunes talents dans la banlieue parisienne. Réflexion, logique et concentration étaient toujours de mise dans ses cours, à l'image de la vidéo ci-dessous sur l'enseignement des échecs aux enfants.

Fortement médiatisé à la télévision pour avoir notamment entraîné Fahim Mohammad à Créteil, le maître Fide et maître-entraîneur de la fédération française des échecs, Xavier Parmentier, donnait ce dimanche de janvier 2015 une leçon à trois jeunes joueurs de son club d'échecs de Saint-Maur-des-Fossés. Ces jeunes joueurs étaient venus en voisins affronter le club de Vincennes le 25 janvier 2015 en Nationale IV Jeunes au club d'échecs

Son cadeau à la rédaction de Chess & Stratégie

Xavier Parmentier a été médiatisé lors de la sortie de l'ouvrage Un roi clandestin sur l'histoire d'un de ses élèves originaire du Bandladesh, Fahim Mohammad. Xavier m'avait fait parvenir un exemplaire dédicacé de cet ouvrage "Pour partager un peu de notre condition humaine, Gens Una Sumus, Xavier".



XAVIER PARMENTIER LAISSE DEUX OUVRAGES A LA POSTÉRITÉ

Nous vous recommandons les deux excellents ouvrages techniques de Xavier sur le jeu d'échecs qui vous permettront de progresser:

L’HOMMAGE DE LA LIGUE D’ÎLE-DE-FRANCE PAR LES MOTS DE SON PRÉSIDENT ROBERT IASONI

“T’ sais ce qu'il y a de bien dans la vie ? La vie”, Xavier Parmentier (sur son lit entouré de sa famille et d’Aurélie) le 27 avril 2016.

Xavier, mon bon, mon ami, notre ami,

Tu t'en es allé ce matin dans un monde meilleur, cette maladie t'aura empêché de continuer à donner des leçons de vie, tu as pendant plus de 30 ans donné de ta personne et surtout œuvré à transmettre ta passion des Echecs. Il me semble impossible de quantifier mais cela doit être “énorme” comme tu le disais.

Combien de championnes ? Combien de champions ? Combien de jeunes ont pu trembler à la poignée de main de leur adversaire entraîné par Xavier ? Beaucoup et beaucoup en ont pleuré leurs larmes à la fin de la partie. Aujourd'hui nous pleurons tous, nous avons tous perdu une partie de nous mais j'ai confiance en la vie, tu seras toujours là dans nos parties, nos analyses, nos vies.

Le monde échiquéen est triste aujourd'hui et la ligue île de France te rend hommage.

Ton ami, Robert Iasoni

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales