Échecs & Stratégie: Jouez à la question du mercredi sur les échecs

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

jeudi 26 mai 2016

Jouez à la question du mercredi sur les échecs

Notre sélection de livres/logiciels - Débuter aux échecs - Jouer en ligne



COMMENT SE NOMME LE TROISIEME CHAMPION DU MONDE D’ÉCHECS ?

Fils d'un fonctionnaire colonial, cet enfant prodige découvrit le jeu d'échecs à quatre ans. La légende dit qu'il assimila les règles à l'âge de quatre ans en observant son père jouer avec des amis. Dès ses jeunes années, sa force au jeu est remarquable.

Né en 1888 à La Havane (Cuba) et mort le 8 mars 1942 à Harlem (New York), ce joueur d'échecs cubain a été champion du monde des échecs de 1921 à 1927. Joueur précoce, à l'âge de treize ans, en novembre—décembre 1901, il remporte un match contre le champion de Cuba Juan Corzo y Príncipe (+4 -3 =6). Il perdait rarement ses parties (il fut invaincu entre 1917 et 1923) et était réputé pour la clarté de son jeu et son art de jouer les finales.

Sources : Wikipedia

Son titre de champion du monde d'échecs face à Lasker en 1921

En 1921, il gagna le championnat du monde contre Emanuel Lasker (+4 -0 =10). Pendant six ans, il ne perdit que 4 parties sur environ 200 mais il ne mit pas son titre en jeu. En 1922, le nouveau champion du monde remporta le tournoi de Londres, mais Lasker était absent. En 1924, il fut devancé par l'ancien champion du monde lors du tournoi de New York ; puis, en 1925, par Efim Bogoljubov et par Lasker lors du tournoi de Moscou. En 1927, il termina premier du tournoi de New York où Emanuel Lasker n'était pas invité.

Son échec face à Alekhine en 1927

La question people sur les échecs © Chess & Strategy

Il perdit son titre en 1927 à Buenos Aires contre Alexandre Alekhine (+3 –6 =25). Le match dura trente quatre parties, un record, car les parties nulles ne comptait pas et la victoire revenait au premier joueur à remporter six parties. Contrairement à ce qu'il avait déclaré, au cours des années suivantes Alekhine évita de lui accorder une revanche, ne lui donnant ainsi aucune occasion de regagner son titre. Les deux joueurs ne s'adressèrent plus la parole.

PARTICIPEZ A NOTRE JEU HEBDOMADAIRE

Envoyez-nous votre proposition par mail avant ce samedi à 8 heures du matin pour gagner la Palme d'Or Chess & Strategy. Bonne chance à tous!


UN NOUVEL INDICE POUR VOUS AIDER

Sa fin de carrière aux échecs (1928-1942)

La question people sur les échecs © Chess & Strategy

Sa victoire étincellante au tournoi de Moscou en 1936 avec 13 points sur 18 (+8 =10) devant Botvinnik, Flohr, Lilienthal, Ragozine et Lasker.

Sur cette photo, il affrontait Nikolaï Rioumine, un fabuleux joueur et théoricien des échecs soviétique qui popularisa une variante de la défense ouest-indienne : 1.d4 Cf6 2.c4 e6 3.Cf3 b6 4.g3 Fb7 5.Fg2 Fb4+ 6.Fd2 Fe7 et mourut à 34 ans de la tuberculose.

Dans les années 1930, surgirent en face de lui des rivaux plus jeunes et redoutables : d'abord Max Euwe, Salo Flohr et Mikhaïl Botvinnik, qui le devancèrent à Hastings en 1934-1935, Moscou en 1935 et à Margate en 1936, puis Paul Keres, Reuben Fine et Samuel Reshevsky qui le devancèrent à Margate en 1935, à Semmering-Baden en 1937 et au tournoi AVRO de 1938 (source Wikipedia).

La palme d'or des échecs de Chess & Strategy

N'hésitez pas à recommander Chess & Strategy auprès de vos amis, qu'ils soient amateurs d'échecs, de musique, de cinéma ou encore de littérature.

Retrouvez toutes nos questions people du mercredi.

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales