Échecs & Stratégie: Quizz hebdo sur les échecs: le podium de nos lecteurs

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

dimanche 1 mai 2016

Quizz hebdo sur les échecs: le podium de nos lecteurs

Notre sélection de livres/logiciels - Débuter aux échecs - Jouer en ligne



QUI EST LE 2EME CHAMPION DU MONDE DES ECHECS [1968-1941], CONSIDÉRÉ COMME LE PÈRE DE L'APPROCHE PSYCHOLOGIQUE ?

La question people sur les échecs © Chess & Strategy

Sa citation. « Je ne joue pas avec des pions blancs et noirs, privés de vie. Je joue avec des êtres humains, de chair et de sang » disait-il.

Sur cette photo prise en 1936, il conduit les pièces blanches et l'emporte à l'âge de 68 ans au tournoi d'échecs de Moscou face au jeune argentin de 23 ans Erich Gottlieb Eliskases. Notre inconnu termine sixième de ce tournoi de Moscou organisé en mai-juin 1936 qui opposait cinq soviétiques (Botvinnik, Ragozine, Kan, Levenfish et Rioumine) à cinq maîtres étrangers (Capablanca, Lasker, Flohr, Lilienthal et Eliskases). La partie est à rejouer.

Deuxième champion du monde des échecs, ce joueur allemand réussit l’exploit de conserver son titre pendant 27 ans, de 1894 – date de sa victoire sur Wilhelm Steinitz – jusqu'en 1921, – quand il fut battu par Capablanca. Joueur aux succès précoces, docteur en mathématiques et en philosophie, il a occupé le devant de la scène jusqu’à un âge avancé : à soixante-sept ans, il dispute avec succès le tournoi de Moscou où il finit troisième (devant Capablanca). Il décida de rester à Moscou.

Le jeune vainqueur du grand Steinitz

Excellent élève en mathématiques, le jeune Emanuel est très attiré par les échecs. Malgré les réticences de sa famille, il se lance dans la compétition et remporte ses premiers succès. Alors qu’il est encore peu connu, il défit son compatriote Tarrasch pour un match en 1894. Ce dernier, dont l’expérience et le talent sont déjà réputés, lui demande d’abord de faire ses preuves. Après des victoires dans plusieurs tournois, il décide de tenter sa chance non plus contre Tarrasch mais contre le champion du monde en titre, Wilhelm Steinitz. Celui-ci accepte et le match se déroule en 1894, à New York, puis à Philadelphie et à Montréal.

Sa jeunesse a raison de l’expérience de Steinitz, qui faiblit vers la fin du match. Le 26 mai, ayant réussi à s’imposer avec une marge de 5 points. Il devient à 26 ans le 2ème champion d monde de l’Histoire des échecs

Le long règne d’un champion d'échecs

Après avoir prouvé sa valeur, il reprend ses études et décroche un doctorat en mathématiques en 1902. Attiré par les sciences et la philosophie, il entretiendra des relations amicales avec Albert Einstein. Si ce dernier n’apprécie guère les échecs, Emanuel, quant à lui, suit avec beaucoup d’attention les théories de son ami savant.

Son style de jeu

Doté d'un style éclectique, il savait s'adapter au style de jeu de son partenaire pour le battre, même s'il fallait prendre le risque de perdre la partie. Comme José Raúl Capablanca, qui l'a dépossédé du titre de Champion du monde, il était un très fort joueur de finales. Cela l'a amené à tenir grand compte de la structure de pions dans l'ouverture. On peut notamment le créditer d'un rôle de pionnier dans l'étude de la variante Svechnikov, anciennement dénommée variante Lasker-Pelikan.

UN NOUVEL INDICE POUR VOUS AIDER

Les échecs et le bridge

La question people sur les échecs © Chess & Strategy

Egalement joueur de bridge au plus haut niveau, il a participé pour l’Allemagne à de nombreux tournois internationaux - Photo prise lors d'un tournoi à Londres disputé en 1932.

LE PODIUM HEBDO DE NOS LECTEURS

La Palme d'Or Chess & Strategy de cette semaine revient à Jean-Marie Barré, premier lecteur à avoir répondu brillamment mercredi à 8h31 précises. La Palme d'Argent est décrochée par Laurent Lecornu à 8h54, à 23 minutes de l'Or stratégique.

Echecs & People : Gagnez la palme d'Or Chess & Strategy

Enfin, la Palme de Bronze revient à Martin Ziegler à 9h44, soit à 50 minutes de la Palme d'Argent. L'horodatage des réponses des candidats est réalisé par Maître Founiasse - célébrissime huissier de justice - avec une double vérification sur Thunderbird et Gandi Webmail !

Bravo à Jean-Marie, Laurent et Martin. Un grand MERCI à vous, chers lectrices et lecteurs, pour votre très forte participation.

Retrouver toutes nos questions people du mercredi

QUELS LIVRES CHOISIR POUR BIEN DÉBUTER AUX ÉCHECS ?

Notre choix n°1 pour les débutants avec les règles complètes du jeu sont expliquées de façon très claires au début du livre.

Notre choix n°2 la suite du précédent ouvrage.

Notre aide pour effectuer le choix 1 ou choix 2.

Si vous êtes un débutant et que vous ignorez la plupart des règles du jeu, alors optez pour notre choix n°1. Vous allez découvrir complètement le jeu d'échecs et pouvoir connaître les 4 conditions requises pour pouvoir effectuer le roque, les 5 règles pour faire un match nul aux échecs... En revanche, si vous êtes un faux débutant (vous savez déjà jouer aux échecs) et que vous souhaitez approfondir l'aspect tactique du jeu c'est à dire les combinaisons, alors optez plutôt pour notre choix n°2. Enfin, si vous êtes très motivé pour acquérir et progresser aux échecs sur d'excellentes bases, offrez-vous les deux !

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales