Échecs & Stratégie: Non au Championnat du monde féminin des échecs en Iran

ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

jeudi 13 octobre 2016

Non au Championnat du monde féminin des échecs en Iran

DE NOMBREUSES CHAMPIONNES D’ÉCHECS REFUSENT D'ALLER JOUER EN FEVRIER 2017 A TEHERAN

La championne américaine des échecs 2016 Nazi Paikidze-Barnes fait circuler une pétition sur Internet pour boycotter la compétition prévue en février 2017 en Iran.

La championne d'échecs des USA 2016, Nazi Paikidze-Barnes - Photo © Lennart Ootes

Beaucoup de joueuses de haut-niveau comme la championne d'échecs des USA 2016, Nazi Paikidze-Barnes s'opposent à la décision de la Fide d'organiser le prochain championnat du monde féminin en Iran - Photo © Lennart Ootes

Notre position est claire: Philippe Dornbusch, candidat à la Présidence de la Fédération Française des échecs a signé cette pétitition contre l'organisation du championnat du monde féminin en Iran. Je demande à la Fédération Française d'exprimer également son désaccord à la Fide.

La polémique est née peu après l’annonce par la fédération internationale des échecs (FIDE) de la tenue de cet événement à Téhéran, lorsque la championne américaines Nazi Paikidze-Barnes a fait savoir qu’elle boycotterait les jeux car, en Iran, le port du voile est obligatoire. En République islamique d’Iran, les femmes sont tenues de se couvrir tout le corps, sauf le visage et les mains.

Nazi Paikidze-Barnes a d’emblée lancé une pétition sur Internet, critiquant la décision de la FIDE qui infligerait aux joueuses certaines « discriminations » : « les restrictions vestimentaires dont le non respect entraîne amendes et emprisonnement » et « les restrictions imposées à la parole des joueuses », car « des femmes iraniennes ont été arrêtées pour avoir parlé en faveur des droits des femmes en Iran ».

Selon CNN, plusieurs joueuses d'échecs de renom se sont prononcées contre la tenue du tournoi en Iran. Une porte-parole de la FIDE citée par CNN a fait savoir que l'Iran était le seul pays ayant proposé d'organiser le championnat de 2017. Lorsque l'Assemblée générale de la FIDE a décidé de la tenue du tournoi à Téhéran, aucune des 150 fédérations nationales n'a émis d'objection, affirme-t-elle.

Pour en savoir plus : La pétition sur Internet

Xavier Tartacover (1887–1956) - Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours.

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - A propos - Mentions légales